AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 Dexert, cuisinière

Aller en bas 
AuteurMessage
Dexert
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 22 ans

Neutre Neutre

Plébéien : Apprenti
Profession : Cuisinier

Caractéristiques : Petite brune quelconque dont on oublie souvent le visage.
Stressée à l'intérieure, elle essaie de paraitre le contraire.
Son leitmotiv : aider son prochain.

Equipement Particulier : Cailloux polis de lancer


MessageSujet: Dexert, cuisinière   Mer 10 Nov - 21:34

Personnage libre

Nom : Dexert

Classe : Plébéien

Profession : Cuisinière

Alignement : Neutre

BG :

Comment résumer ma vie ?

J'ai été découverte par sœur Éléonore il y a 22 ans au pied du temple au levé du soleil avec comme unique bagage un panier d'osier (mon couffin) et un médaillon sur lequel est gravé un soleil accroché à une corde. Heureusement, qu'il ne faisait pas trop froid, j'aurais très bien pu ne jamais écrire ces mots.

Mon enfance fût mouvementée. Avec le recul, je me rend compte que je n'ai pas trop été sympathique avec les sœurs : j'étais toujours la première à faire des bêtises, déchirer mes vêtements, monter à la cime des arbres, jeter la nourriture sur les voisins,... J'étais une grande spécialiste, je pouvais envoyer un petit pois sur un gamin à 10 mètres en plein sur sa tête ou dans son verre. J'adorais ça. Cela m'a valu moultes heures de ménage dans le réfectoire et d'aide en cuisine. C'est d'ailleurs dans cette cuisine, que je découvrit ma passion : faire des plats.

Sœur Éléonore, qui était cuisinière, m'a pris son son aile (je me rend compte maintenant qu'elle devait me considérer comme sa fille) et m'a appris bon nombre de recettes et comment trouver des herbes qui redonnent du gout au plats. Je me suis d'ailleurs spécialisée dans la recherche d'herbes et les réactions qu'elles peuvent avoir si on les ingèrent.

Le temps passa, je fis moins de bêtises (quelques plantes laxatives dans la soupe mais rien de bien grave) et m'investit de plus en plus dans cette occupation. Mais ma peine grandissait proportionnellement à l'état de santé de sœur Éléonore. Elle était malade. Une maladie qui laisse des plaies sur la peau. J'usais d'un maximum de soins, d'onguent, de tout ce que je pouvais faire pour la voir se rétablir. J'appris énormément auprès du médecin qui passait régulièrement.

Le jour de mes 18 ans, la mère supérieure me convoqua dans son bureau et après un long discours résumant ma vie depuis mon arrivée, elle me rendit mon médaillon qu'elle inséra sur une belle chaine en argent et qui est toujours à mon cou. Elle me demanda de faire un choix : partir et vivre ma vie ou alors rester avec elles et continuer à cuisiner pour les orphelins. Mon choix fût vite fait : je voulais rester auprès de sœur Éléonore.

L'état de santé de sœur Éléonore allait de mieux en mieux, ses soins faisaient effets.
Exactement 16 jours après mes 18 ans, un mardi soir, j'appliquais des onguents prélevés et préparés par mes soins, sur les plaies de sœur Éléonore. Je me souviendrai de ce jour jusqu'à mon lit de mort. Qu'était ce ? Une erreur de dosage ? Un mauvais choix de plante ? Je ne le sut qu'il y a peu de temps. J'ai du mal à l'écrire même si cela fait plusieurs années, sœur Éléonore convulsât et mourut quelques minutes après. Le soir même, je pris mes affaires et parti pour ne plus jamais revenir.

J'errais longtemps avant de me reprendre et de trouver ma voie : aider les gens. AIDER ! Ce que je n'ai pas pu faire à sœur Éléonore, je le ferais pour un maximum de personnes. Mes talents peuvent être nombreux, j'ai beaucoup expérimenter depuis, je suis capable de préparer un repas succulent et quelques potions de guérison.

Ma vie prie un deuxième tournant quand, employée dans une auberge, je me lie d'amitié avec une serveuse. Elle me raconte ses mésaventures avec son mari qui la trmpe, la bat, l'humilie ouvertement. Un matin, alors que la nuit fut très longue pour elle, après q'ele m'ait raconté, mon sang ne fit qu'un tour et la colère m'envahit. Le soir même, alors qu'il commandait encore son affreuse bière dans l'auberge, Solveig (mon amie) lui apporta une bière spéciale. Personne ne compris comment il avait pu mourir dans la nuit ni pourquoi j 'étais partie sans laisser de traces.

Etant orpheline, j'abandonna mon nom qui ne signifie rien pour moi. J'en change régulièrement, mais celui que je préfère est Dexert.




Dernière édition par Dexert le Mer 22 Déc - 20:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane
Autorité Suprême
avatar


MessageSujet: Re: Dexert, cuisinière   Mer 10 Nov - 22:09

Fiche validée !

Bienvenue parmi nous. Un très bon texte et un personnage qui semble d'ores et déjà nuancé et compliqué à souhait. Très prometteur pour ses aventures futures...

J'espère que tu te plairas ici. N'hésite pas à faire appel au staff dès que tu le souhaites.

Je ne me permettrai qu'une petite requête: pourrais-tu changer le terme église par Temple qui est celui que nous utilisons parce qu'il est plus général et moins connoté chrétien ? Ce n'est qu'un détail mais je suis une vilaine tatillonne.^^ Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Dexert
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 22 ans

Neutre Neutre

Plébéien : Apprenti
Profession : Cuisinier

Caractéristiques : Petite brune quelconque dont on oublie souvent le visage.
Stressée à l'intérieure, elle essaie de paraitre le contraire.
Son leitmotiv : aider son prochain.

Equipement Particulier : Cailloux polis de lancer


MessageSujet: Re: Dexert, cuisinière   Sam 11 Déc - 0:16

Anecdote 1 : à 8 ans, au temple

Une punition, une de plus ! Tout ça parceque ce sale gosse d'Artor m'a balancée. Il pouvait pas se taire ! En plus, il sait même pas que c'est moi, il me tournait le dos. N'empêche que ce coup là le morceau de pain a attéri en plein dans son bol et en plus sans toucher les bords. Le truc est de prendre un bout de pain et de lla garder au moins dix jours dans la poche, après il devient dur comme un caillou. Il s'est trouvé trempé jusqu'à la tête. Rien qu'en y repensant j'en ai les joues qui remontent.

- Tu arrêtes de révasser et tu continues.
- Oui ma sœur. Pardon ma sœur.
- Ta faute sera pardonnée quand tu auras tout nettoyé. Car comme le disent les préceptes du grand ...
- Gna gna gna.
- Pardon, qu'as tu dit ?
- Rien ma sœur. Pardon, ma sœur. Je continue, ma sœur.

J'ai donc continuer à nettoyer pendant toute l'après midi. J'entendais les autres jouer dehors. De toute manière ça m'interresse pas ce genre de jeu. C'est nul, c'est pour les bébés... N'empêche que ça à l'air marrant quand même. Et tout ça à cause d'Artor.

...( le lendemain)

Il fait beau aujourd'hui, les sœurs ont décidé de nous emmener jouer dans le champs en bas. J'aime bien aller là bas, quand on s'éloigne un peu du groupe et qu'on s'allonge sur le dos, on a l'impression d'être seul au monde. Pas de bruit, aucun mur dans le champs de vision, uniquement les nuages, la brise et les criquets. Quelle liberté !

Un objet passe au dessus de ma tête et perturbe ce moment idylique. Qu'est ce que ca peut bien être ? Je me relève et regarde dans la direction de sa chute. Mais c'est, ... Berk une bouse sèche ... Qui a bien pu ? Je me retourne et apperçoit... Artor l'emmer... Il peut pas m'oublier lui. Mais c'est qu'il en reprend une, il recoommence. Celle-ci je l'évite facilement. Ah ah, il fuit, il voit bien qu'il peut rien contre moi. Bon il est pas bien loin, c'est jouable. Je prend un caillou qui trainait là et lui lance dessus plus pour lui faire peur qu'autre chose. Voila que ce caillou fonce exactement là où j'avais visé. Dans ses jambes. Je le revoit encore perdre l'équilibre et tomber en avant. Des cris stridents mais bizarres retentissent alors de sa bouche. Comme s'il mangeait du porige (flocons d'avoine mélangés avec du lait). C'est en m'approchant que je compris. Il était tombé sur une bouse bien fraiche celle là. Il hésitait entre se vider la bouche ou se tenir la jambe qui avait l'air de la faire souffrir. La cuisine va être bien propre aujourd'hui encore.

Pendant que je récurais, je me mis à réfléchir. C'est quand même bizarre que le caillou soit arrivé juste dans ses jambes. Un hasard ou un don ? Pour le vérifier, j'essaya dès que je le put de m'entrainer au lancer de cailloux. Au début, je n'atteignais pas la cible à chaque fois (hasard donc) et au bout d'un moment, avec une certaine taille et forme de caillou, je touchais à chaque fois mon but. Par contre les longues distances font mal au bras. En plus la brosse à récurer n'arrange pas les choses.

Depuis, j'ai toujours quatre ou cinq cailloux qui trainent dans ma besace avec mes herbes et potions au cas où.

Au fait, pendant des années, dès que je n'avais pas le moral, je me remémorrais sa tête pleine de bouse et ca allait tout de suite mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dexert, cuisinière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dexert, cuisinière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Personnages :: Les Personnages :: Les Personnages Libres-
Sauter vers: