AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timothy Jackar Pit Vulson
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Sergent
Profession : Eclaireur


MessageSujet: [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale   Mer 17 Nov - 9:46



Timothy, Jackar et Pit Vulson entrèrent dans la taverne. Si la taille de la capitale de Bredgrof la classait, au niveau de l’empire, parmi les petites villes de province, elle restait dans ces contrées septentrionales la plus grosse bourgade des environs.

La clientèle était donc composée de gens proches de la terre, des gens rudes. La bière y était forte, les portions généreuses et les coups de poing fréquents. Les trois arrivants ne dépareillaient pas du tout dans le décor, au contraire. Si les voyageurs n’étaient pas rares dans une capitale de Baronnie, trois types aussi voire plus costauds que les gens du cru n’étaient pas monnaie courante. A quelques pouces seulement de la toise, la carrure que donne une première vie de bucheron et une seconde de manieur d’armes, les trois lascars n’étaient pas du genre que l’on va agresser sans raison. Leurs mines attestaient en plus qu’ils n’avaient pas un sens de l’humour très développé ni que la patience comptait aux nombres de leurs vertus.

Ils s’installèrent à une table de libre et appelèrent l’une des serveuses d’un geste.

J’espère qu’ils font de la vraie bouffe dans ce trou car j’en peux vraiment plus de la cuisine du refuge.
C’est vrai que c’est plutôt dégueulasse.
Horrible.Renchérit Timothy.
L’premier jour, j’ai cru que c’était le bizutage. Je me suis dis okay, bizarre mais pourquoi pas. Le second, je m’suis dit que le cuistot nous aimait pas.
Et c’est là que Tim t’a montré que c’était la même tambouille pour tous.
Ouais dur.
Ma vieille mère disait que la cuisine était un art.
Chouette bonne femme. On devrait peut être le pendre, on pend bien les déserteurs.
Ou lui trouver un boss.
La solution de Pit me calmerait plus.

La serveuse arriva sur ces entrefaites.

Bien le bonsoir jeune fille. Vous allez nous apporter un énorme plat avec de la viande et des pommes de terre. Et ne lésinez sur rien, ni sur la viande, ni sur les pommes de terres ni sur la sauce. Mes amis et moi, on veut manger, manger du bon et manger en quantité !

Revenir en haut Aller en bas
Dexert
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 22 ans

Neutre Neutre

Plébéien : Apprenti
Profession : Cuisinier

Caractéristiques : Petite brune quelconque dont on oublie souvent le visage.
Stressée à l'intérieure, elle essaie de paraitre le contraire.
Son leitmotiv : aider son prochain.

Equipement Particulier : Cailloux polis de lancer


MessageSujet: Re: [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale   Jeu 18 Nov - 0:19

Post N°1

Quatre mois que je suis là et j'en ai déjà assez. Quelle auberge ennuyante, que des hommes sans avenir et qui travaillent du levé au couché du soleil. Les paysans! Hommes vigoureux, alcooliques et qui laissent peu souvent leur femme sortir de chez eux. Je ne les aime vraiment pas. Quant à celui-là , c'est le pire. Hector (accentuation de dégout sur la dernière syllabe).
Hector est le plus hypocrite de tous, tout le monde sait qu'il trompe sa femme et bat ses enfants et il se permet de faire des commentaires sur tout ce qui lui déplait. Je ne peux vraiment plus le supporter. Le pire est qu'Hector est mon patron. Ancien bucheron dans l'âme, il se vante d'avoir abattu à lui seul une demi lieu de bois en une nuit. J'aimerai bien voir ce géant de plus d'une toise et deux quintals de graisse tenir autre chose qu'une chope ou la caisse de l'auberge.

Cela fait plusieurs jours que j'attends le moment rêvé pour lancer ma haine à la figure d'Hector et partir en claquant la porte. Ce jour arriva enfin.

Fin du mois, la paie est tombée, l'auberge est pleine à craquer. De la cuisine j'entends entrer trois personnes et leurs voix ne me rappelle personne. Curieuse, je glisse un œil. Trois étrangers ayant l'air bien occupés. Il sont certainement en affaires. Ils m'intriguent.
J'attend la venu de la serveuse et lui dit à voix basse :
- Psst. Tu peux me rendre un service et écouter qu'est ce que les trois étrangers causent?
J'aime me fondre dans le décors et utiliser le même dialecte que mon entourage.
Quelques minutes plus tard, j'apprends qu' :
-Y sont là pour qu'èque chose mé je sé pas quoi. Par contre, y sont pas content du cuistot de chez eux. C'est dégueulasse qu'il a dit celui en vert.

Très bien cela, je l'ai mon opportunité. Mais n'est cas dangereux de partir comme cela avec des étrangers ? Ils sont peut être dangereux, ils en ont l'air du mois. Oui, mais ici, cela devient vraiment insupportable. Allez, je tente ma chance avec les trois nouveaux.

J'ai quitté momentanément mon travail pour aller préparer ma valise. Rapidement préparée, elle est faite depuis deux semaines, juste quelques flacons dans la poche de ma veste juste au cas où ma première impression est fausse et que les étrangers soient dangereux.

De retour en cuisine, Hector m'attend avec un sourire qui ne me plait guère. Le genre de sourire qui précède une blague murement réfléchie depuis longtemps et qui va pouvoir être sortie même si elle n'est absolument pas drôle. Et cela n'a pas loupé, il a fait fort :
- Alors, poulette, t'as tes règles, tu peux pas rester cinq minutes aux fourneaux" me lança t'il avant un rire trop sonore pour être honnête et une inacceptable claque sur mon séant.

Je me suis fait plaisir : tout les clients, le personnel et la famille d'Hector (qui vit au dessus de la cuisine) ont entendu le patron se faire remettre en place par la cuisinière :
-Lâche moi, gros porc. Tu n'as pas assez d'aller voir les prostituées, il faut que tu te jettes aussi sur tout ce qui bouge ? J'ai honte pour toi. Tu t'humilies en public chaque jour, tu es gros, laid, tu ne sais rien faire de tes dix doigts à part ramasser le pognon gagner par nous autres travailleurs honnêtes.
-Mais... me coupe cet insolent.
-J'ai pas fini ! en tapant le poing sur la table si fort que le plat emplit tomba sur le sol. Le travail, ici c'est nous, cuisiniers, serveuses qui le faisons. Nous faisons vivre ton auberge, nous te faisons vivre et maintenant ils te font vivre car moi, je m'en vais. Je ne veux plus jamais revoir ta grosse tête de porc. Quand je suis arrivée, je te rappelle que tes clients étaient peu nombreux. Qui les a fait revenir avec de nouvelles recettes ? Qui les a garder avec des sourires et de gentils compliments quand on leur sert les plats?
J'entendais la gène s'installer dans la salle, tout le monde nous écoutait.
Hector, à ma plus grande joie, s'en rendait compte aussi.
- Je m'en vais sur le champ, je veux être payée pour mon salaire du début du mois, pour un bonus pour avoir former tes autres cuisiniers et un autre pour me remercier de t'avoir supporter aussi longtemps et celui là, c'est le plus gros. Et je les veux maintenant !
- Mais,...
- MAINTENANT !

Il obtempéra rapidement. Je n'ai pas compté combien il me donnait. Il ne fallait pas que perde de temps, il pouvait vite se rendre compte qu'il faisait quatre fois mon poids et vite m'envoyer dans la capitale blanche en une claque bien placée.

Dès que mon argent fût dans ma poche, je me dirigea vers la sortie. Surtout ne pas regarder les étrangers. Ignorance suscite la curiosité. Tiens, ils ont commandé et sont déjà en train de manger. Ça a l'air de plaire, les assiettes sont quasiment vides.

Arrivée à son niveau, juste avant la sortie, j'entendis la serveuse me dire :
-Tu causes bien toi !
Ne pas sourire, il faut que mon plan continu, il est simple. Je vais chercher mes affaires dans ma chambre, j'attends à la sortie les étrangers et je leur fait le coup de celle qui en sait beaucoup :
-Alors, il parait que vous cherchez quelqu'un pour nourrir du monde ?
ou alors :
- Si vous chercher un maître cuisinier, je suis là ! ou alors :
- Je veux bien vous accompagner et vous nourrir vous et votre troupe mais attention, je vaux chère !

Parfait, il n'y a plus qu'à attendre qu'ils sortent.


Dernière édition par Dexert le Mar 23 Nov - 8:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Jackar Pit Vulson
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Sergent
Profession : Eclaireur


MessageSujet: Re: [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale   Ven 19 Nov - 19:05

Post N°2


Sacré petit bout d’bonne femme.

C’était elle qui faisait tourner la boutique et maintenant, le gros bide là bas a bien l’air d’un con.

Elle est bordeldement bonne cette sauce. Elle se marie parfaitement avec la viande.

Pit, quand il a faim, un arbre pourrait lui tomber sur la gueule qu’il en aurait rien à foutre.

Attends Tim, tu crois pas qu’on pourrait…

Holà, je te vois venir. On peut pas l’engager comme ça.

Putain Tim, tu t’es brulé la langue ou quoi ? T’as vu cette bouffe ? Tu sais ce que je vais faire en repensant à cette viande quand je serai devant la bouillie de l’autre incapable au refuge ? J’vais chialer mec. Sûr. J’suis un dur, tu le sais, mais y’a des trucs, un homme peut pas supporter.

Tim, on peut au moins l’apporter à Jimz. On doit trouver des types pour le refuge. Alors oui, faut des savants et des artistes, mais on les gardera pas en leur servant du crottin sur son lit de fumier.

Ok ok, c’est bon, on va aller la chercher. Elle n’a pas dû aller bien loin et avec nos talents de pisteur, ça devrait pas bien être difficile de la retrouver.

Et ça serait mieux pour elle qu’on soit dans le coin si d’autres la cherchent, le gros là bas à l’air de commencer à s’énerver sévère.

Les trois finirent sauvagement leur plat et se levèrent peu de temps après. Ils sortirent de la taverne bien décidés à retrouver cette cuisinière de talent.
Revenir en haut Aller en bas
Dexert
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 22 ans

Neutre Neutre

Plébéien : Apprenti
Profession : Cuisinier

Caractéristiques : Petite brune quelconque dont on oublie souvent le visage.
Stressée à l'intérieure, elle essaie de paraitre le contraire.
Son leitmotiv : aider son prochain.

Equipement Particulier : Cailloux polis de lancer


MessageSujet: Re: [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale   Lun 22 Nov - 21:14

Post N°2

Ca y est, mes affaires sont prêtes. Il ne me reste plus qu'à les atten... Les voila.

Mon courage dans les mains, j'y vais. C'est bientôt parti, une dernière mise au point : la démarche assurée, c'est bon. Le regard sévère, c'est bon. La phrase d'accroche, pas sûre, laquelle choisir ? "Alors, il parrait que vous cherchez quelqu'un pour nourrir du monde ?" ou bien "Si vous chercher un maître cuisinier, je suis là, mais je vaux cher !". Laquelle aura le plus d'impact ?

Dexert s'approche des trois étrangers avec une démarche peu assurée et un regard où se mélange panique et défi

J'arrive à leur hauteur. Il m'ont vue. Ca y est je me suis arrêtée à leur niveau.

- Je sais pas où aller, vous m'emmener avec vous ?

Pitoyable... Ca vallait la peine d'autant de stress et de préparation...


Dernière édition par Dexert le Ven 3 Déc - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Jackar Pit Vulson
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Sergent
Profession : Eclaireur


MessageSujet: Re: [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale   Jeu 25 Nov - 15:51

Post N°3


Ben, finalement, elle devrait pas être si difficile à convaincre que ça Tim.

J’entend du bruit à l’intérieur, on reste et on se bat ?

Non, on s’en va. Oui, tu peux venir avec nous, on voudrait te présenter au boss pour que tu remplaces l’incapable qu’il appelle un cuisinier. Moi c’est Timothy, lui c’est Pit Vulson et enfin Jackar.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[QL: Un foyer pour une orpheline] 1- La taverne de la capitale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Provinces :: Le Septentrion :: Bredgrof-
Sauter vers: