AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Brawen
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

La Pègre : Acolyte
Profession : Trafiquant


MessageSujet: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Ven 19 Nov - 0:38

Post N°1

Arrow Précédemment Arrow


La troupe s’était mise en route, les Brawen ouvrant la marche à un rythme soutenu, avec derrière eux Ezabel et Gehanne, puis Daneel fermant la marche et le type en bure qui suivait prudemment. Les Brawen, en se retournant, ne pouvaient que constater que Daneel marchait en regardant Ezabel le regard un peu vague, mais ils ne pouvaient en aucun cas deviner à quoi il pensait.

Et ses pensées… il regardait comment la princesse allait réagir en découvrant peu à peu des quartiers de plus en plus pauvres, pour finir dans l’un des quartiers bordant le fleuve, et sans aucun doute pas celui où les carrosses vont quand un navire au célèbre capitaine ou passager entre au port. Elle n’avait aucune idée de ce qu’était en langage Brawen un coin sympa et convivial où l’on sert de la bonne bière, un coin où ils ont une bonne réputation…

Les Brawen fendaient la foule avec encore plus d’autorité que d’habitude. Dans leurs esprits, ils étaient investis d’une mission de la plus haute importance et avançaient dans la foule tels les nobles escrocs des bas-fonds. Et pourquoi pas hey ! N’étaient-ils pas issus d’une très ancienne lignée de malfaiteurs ? Oh oui bien sûr, ils avaient eu des honnêtes gens dans la famille, eux même en ce moment avaient des activités plutôt légales, mais, être un malfrat, c’était avant tout un état d’esprit, un code de l’honneur, une éducation.

Les odeurs du fleuve arrivaient, et rapidement, ils furent devant la taverne, qui, même en cette fin de journée ne laissait que peu de doutes sur ce qu’elle était. L’un des Brawen jeta un coup d’œil vers Daneel et fut surpris de le voir afficher un sourire. Oui, Daneel souriait, car il avait effectivement deviné vers quoi les dirigeait les Brawen. Même pour de jeunes gens aventureux et aimant faire la fête, ce lieu serait appelé un coupe gorge sordide où ils ne mettraient jamais les pieds. Par contre, c’était indéniable, jamais un représentant de l’ordre n’irait là dedans sans une excellente raison. A la nuit tombée, tous les bas-fonds des docks, catins, dockers, contrebandiers, marins, ivrognes devaient rappliquer. Oh, ils n’avaient pas menti, il devait y avoir une sacrée ambiance à l’intérieur.

Les Brawen entrèrent. L’endroit était peu peuplé, surtout qu’il devait être bondé aux heures les plus noires de la nuit. Ils se dirigèrent vers une table libre le long du mur, un peu à l’écart.
Daneel intervint pour la mise en place. Il indiqua à Ezabel de se mettre au bout, dos au mur. Lui et Gehanne se placèrent chacun d’un coté. L’un des Brawen se mit à la droite de Daneel, l’autre à la gauche de la mercenaire. L’homme d’église prit donc la dernière place, dos à la salle.

Les Brawen avaient beau ne pas être très doués pour juger l’ambiance d’une salle, ils savaient tout de même comment les habitués se comportaient dans un tel lieu. Si le Brawen qui se leva fut celui qui était à coté de Daneel, ce n’était pas qu’il pensait que Daneel serait plus apte à se défendre que la guerrière, mais plutôt qu’une femme « accessible » attirerait plus facilement les ennuis qu’un homme. Gehanne, avec un Brawen à ses cotés, ne serait pas dérangé, sauf cas extraordinaire.

Le Brawen alla donc au comptoir, et, parce qu’il était un Brawen, il commanda six des meilleurs bières de la carte. Oh, elles étaient véritablement excellentes, on ne les servait pas à n’importe qui ni à n’importe quelle heure, par contre, était-ce une boisson de princesse impériale ?

Pendant qu’une serveuse préparait la commande, le Brawen devisa tranquillement avec l’une de ses connaissances. Puis il suivit la serveuse portant le plateau à la table. Son frère l’apostropha :

- Tu nous apporteras aussi un plateau de saucisses avec l’accompagnement du jour. Pour six.
Précisa-t-il. La serveuse jeta un coup d’œil rapide aux carrures d’Ezabel et du frère et se nota mentalement que cinq portions d’un Brawen devraient suffire amplement.

En se rasseyant à coté de Daneel, le Brawen numéro un prit nonchalamment sa bière et s’adressa aux deux femmes, même si ses propos étaient plutôt tournés vers Ezabel.

-j’ai un moyen de vous faire quitter la ville cette nuit. Par contre, avez-vous de l’or ? Plus vous en aurez et plus ils seront sourds et avares de questions. Si vous n’en avez pas, ça ira quand même car le type là bas nous doit un service. Mais, on aimerait le garder pour un coup où on n’aurait pas d’argent, ce service.

Revenir en haut Aller en bas
Ezabel
Princesse Impériale
Princesse Impériale
avatar

Age : 18 ans

Légitimiste Légitimiste

Caractéristiques : Exigeante, autoritaire et têtue, elle a le bouillonnement des jeunes gens. Son éducation privilégiée l'a enfermée dans une solitude dorée et ses dehors durs cachent une réelle timidité et une sincère volonté d'amour.


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Ven 19 Nov - 16:30

Post N°7


Les évènements prenaient une tournure qu’elle n’aurait pas pu imaginer. Daneel lui avait expliqué que l’Empereur lui-même lui avait confié une mission. Rebelle et en pleine crise d’opposition, Ezabel ne manquait jamais de désobéir aux ordres de ses parents mais le respect, l’amour et la vénération qu’elle portait à son père lui interdisaient d’aller plus loin que le "Non !" boudeur qu’annone les enfants. Et puis, savoir que son cher papa veillait sur elle de loin et par l’intermédiaire de cet inconnu la réconfortait. Elle venait de subir une épreuve qui lui suffisait à comprendre qu’elle ne ferait pas de vieux os seule et abandonnée dans cette jungle urbaine.

Avoir toute une clique de baroudeurs expérimentés pour lui servir de vigiles était ce qu’elle aurait pu espérer de mieux. Après tout, aucun d’eux n’avait émis le souhait de la ramener au palais par la peau des fesses et c’était pour elle le plus important. Son mariage n’aurait pas lieu, Amicar lui laissait gagner sa liberté et ses surveillants proposaient au contraire de l’éloigner de cette perspective atroce.

Même si les mines patibulaires des deux compagnons de Daneel l’auraient effrayée en les croisant dans une ruelle sombre, leur chef et ami paraissait bien plus civilisé qu’il n’en avait l’air au premier abord. Et puis, elle pouvait compter sur la présence lumineuse de sa nouvelle et chère amie, qui montrait à son égard tant de bienveillance. Même le soutien du moine lui apparaissait précieux, comme un garant que le raffinement et la courtoisie ne seraient pas totalement absents de son escapade.

Elle se laissa donc brinquebaler sans dire un mot, s’abandonnant à la connaissance qu’avaient ses compagnons des bas-fonds et des faubourgs miteux. En parcourant les rues crasseuses, puantes et pleines d’une population en guenilles, elle luttait contre son dégoût et sa répulsion de cette populasse grossière et sale. Plus aucune crainte ne l’habitait, rassurée par son escorte, mais la promiscuité de la misère l’incommodait fortement. Comment ces gens pouvaient-ils vivre ainsi, à quelques pas du décor luxueux et paradisiaque de sa demeure gigantesque ? Elle ne parvenait pas à comprendre comment ils pouvaient se complaire à tant de sordide et de laideur et pourquoi ils ne faisaient rien pour se sortir de cette abjection qu’étaient leurs existences. Naïves pensées d’une petite princesse jusqu’alors épargnée par la réalité du monde qui entourait sa bulle dorée !

C’est peu de dire qu’elle roula de grands yeux étonnés en pénétrant dans la taverne enfumée des bords du fleuve. Elle avait toujours cru jusqu’ici que l’Ilmenia était un torrent clair et bienfaiteur, qu’il charriait dans ses eaux profondes et son large lit la promesse de la vie. Elle ne pouvait soupçonner qu’il emportait en fait les odeurs putrides des déjections animales du petit peuple, les ordures nauséabondes des restes de leurs maigres repas. La senteur d’urine qui exhalait de la terre battue des rives noirâtres et boueuses agressait ses narines. Même dans cet estaminet mal éclairé par des torches fumantes, où la lumière du jour ne pénétrait jamais, les parfums fétides de la sueur, de la crasse des hommes et de l’acidité de leurs mictions emplissaient les fines narines de son petit nez retroussé.

Cherchant un appui, un apaisement, elle passa son bras sous celui de Gehanne, comme par réflexe, voulant se serrer comme une enfant apeurée contre celle qui lui était la plus proche et la plus rassurante. Elle sentit le bras ferme et courageux de la guerrière tressaillir à son contact. La grande et belle jeune femme lui adressa un sourire si doux… Ses yeux se mouillèrent d’émotion quand la princesse lui accorda ce geste de proximité.

Ils prirent place sur des tabourets grossièrement taillés dans un bois noueux et elle se laissa guider par Daneel qui plaça tous les convives autour de la longue table mouchetée de tâches brunes, dont elle préférait ne pas connaître l’origine, et d’auréoles incrustées dans la fibre des planches, laissées là par les débordements de la bière mousseuse le long des chopes de grès. Elle était habituée au respect du lourd protocole du Palais et elle s’imaginait que dans cet univers mystérieux qu’elle découvrait, une autre forme d’étiquette existait que l’aventurier maîtrisait bien mieux qu’elle.

Il s’était assis à sa droite, laissant la belle armure dorée prendre place à sa gauche. Les Brawen s’occupèrent de leur faire livrer victuailles et boissons et elle eut un sursaut d’étonnement quand une serveuse plantureuse à la poitrine lourde débordant de son corsage déposa avec brusquerie une chope de bière devant elle, qui cogna bruyamment le plateau en éclaboussant sa robe d’une mousse jaune et épaisse.

A sa table, on servait généralement le délicieux nectar rubicond des grands vins de Marmane, dont elle se régalait à petites gorgées, sans jamais en abuser, mais avec délectation. Ce serait la première fois qu’elle goûterait une boisson rustique et primitive, une bière lourde et amère que les gens d’ici engloutissaient à grands traits par pintes entières.

Elle n’avait rien bu depuis le matin, occupée par la dispute avec sa mère, puis par sa fuite éperdue et la soif la tenaillait. Elle porta timidement ses lèvres au bock terreux et se surprit à trouver un goût plaisant à ce liquide âpre et pétillant. Les premières gorgées lui montèrent tout de suite à la tête, dessinant sur son visage un sourire involontaire et incontrôlable. Ses membres se relâchaient, son esprit s’apaisait, elle trouva dans l’alcool la force d’affronter l’environnement insalubre et écœurant qu’on lui imposait.

Un peu grisée, elle écouta l’un des frères Brawen - lequel ? Comment diable aurait-elle pu le savoir ? - lui demander si elle possédait un peu d’or pour acheter les services et la discrétion de quelques malfrats susceptibles de leur venir en aide.

- De l’or ? balbutia-t-elle d’une voix pâteuse. Bi… Bien sor que j’ai de l’ûr… Ne dait-on… Ne dit-on pas que c’est le nerf de la guerre ? C’est ici… C’est aussi le nerf de la suite… De la fuite ! Il me semble, non ?

A peine maîtresse de ses mots, elle l’était encore moins de ses gestes et sans réaliser l’incongruité de son attitude, elle souleva sa robe, dévoilant à toute la salle le globe parfait de ses seins pointus et fermes. Elle détacha de la ceinture qui enserrait sa taille sa bourse ventrue qu’elle laissa tomber sur la table. Un tintement affriolant d’écus qui s’entrechoquaient résonna, la lanière de cuir qui tenait l’aumônière fermée se détendit et sur le bois brut se mirent à briller les prémices dorées de la fortune qu’elle venait d’exposer à tous.

Revenir en haut Aller en bas
Frère Pierre-Ami
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 27 ans

Neutre Neutre

Clerc : Moine
Profession : Prêtre

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Tonsure blonde, généralement vêtu d'une bure monastique. S'appuie sur un bâton.

Têtu et doux fanatique.

Malgré sa confession gémellite, il trouve les rites, les longues prières et la hiérarchie stupides. Il est persuadé que battre les routes et faire le bonheur où qu'il aille est un meilleur moyen de servir son dieu que s'agenouiller devant lui plusieurs fois par jour.


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Ven 19 Nov - 19:14

Post N°7


La fuite prenait une tournure étrange. Jamais les poursuivants d'une jeune fille noble ne viendraient la chercher ici, dans cette gargote crasseuse sentant tout ce qu'un humain normal ne voulait pas sentir. Pierre-Ami avait déjà fréquenté pas mal de pauvres et de truands, étant lui-même, bien que volontairement, miséreux. Mais jamais il n'avait mis les pieds dans un quartier aussi sordide, qu'il savait contrôlé par les malfrats de la pire espèce. Les Brawen et Daneel étaient-ils de ceux-là ? Les Brawen, peut-être. Mais le moine préférait accorder le bénéfice du doute à Daneel, personnage qui somme toute lui plaisait.

L'on posa de la bière et des saucisses devant le frère, qui s'étonna qu'on puisse servir des choses aussi appétissantes dans un aussi repoussant lieu. Il goûta à l'alcool, habitué aux bières immondes des mendiants, s'attendant au pire. Il fut donc surpris de découvrir un goût presque identique à celui de la bière du prieuré de Fonge. Un goût qui avait enchanté son enfance, quand les frères le laissaient boire dans leur chope, riant de voir un gamin aussi assoiffé.

Il tenait bien l'alcool malgré sa faible constitution, habitué qu'il était à de fréquentes mais faibles doses. Ce qui ne semblait pas être le cas d'Ezmaline. Et, alors que tout semblait se dérouler sans accroc, la fausse bourgeoise dévoila, probablement involontairement, sa délicate poitrine, et par la même occasion ses écus, deux choses dont plus d'un ici aurait voulu s'emparer. Détournant le regard, Pierre se signa, priant en silence, non pas, cette fois, parce qu'il avait vu une partie essentielle de la féminité de la protégée du groupe, mais parce qu'ils risquaient de tous y passer, si les Brawen n'avaient pas une influence assez importante, malgré l'évident talent guerrier que possédaient Gehanne et Daneel.

La peur saisit le moine aux tripes, et il songea un moment à fuir, puis se retint : ses chances de survie étaient encore plus infimes dehors que dedans. Agrippant fermement son bâton, il attendit que les deux frères les tirent tous les six de ce mauvais pas, et à assommer un gêneur si la situation l'exigeait.

Il espérait seulement qu'ils étaient dignes de confiance, et qu'ils n'étaient pas tombés, Gehanne, Ezmaline et lui, dans un guet-apens. Si la situation se présentait trop mal, Pierre-Ami tenterait de raisonner les malfrats de toutes sortes qui peuplaient la taverne, puis fuirait en dernier recours. Il n'allait pas mourir bêtement pour une jeune fille dont il ne savait rien. La force de sa curiosité n'égalait tout de même pas la valeur de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Dim 21 Nov - 21:06

Post N°19


Tout le monde était installé, ils allaient pouvoir préparer la suite dans le calme qu’apporte l’ambiance sulfureuse et anonyme de ce genre d’endroit. Daneel avait bien observé pendant leur périple et leur entrée et pensait avoir deviné les motivations de Gehanne. C’était très intéressant et il faudrait qu’il lui en touche deux mots à la première occasion. En attendant, il avait profité de ne pouvoir être entendu que d’Ezabel et de la mercenaire pour se renseigner sur le nom d’emprunt de la princesse. Ezmaline… Pas terrible, trop proche de l’ancien pour ne pas laisser de pistes, mais bon, il était joli, c’était toujours ça, et plus facile de s’y habituer.

Daneel avait posé avec grand soin l’olivier nain entre lui et sa voisine, puis avait observé un peu la salle. Pas grand monde, parfait pour se fondre dans le décor, non, tout semblait aller pour le mieux.
Il avait remarqué que Gehanne possédait une fouine apprivoisée et lança la conversation sur ce sujet. Banal, mais un sujet banal permettait de lier connaissance, de jauger un peu ses interlocuteurs. Le Brawen revint avec la serveuse et Ezabel testa la bière. Cela lui plu un peu trop et, sous les yeux de Daneel voila qu’elle dévoilait ses charmes (pas mal) et sa bourse (on est dans la merde).

Daneel réagit avec promptitude, de sa senestre, il attrapa les mains de la princesse et rabattit du même temps sa robe, non sans y avoir jeté la majeure partie de sa fortune de son autre main.
Son visage proche du sien, il lui sourit gentiment, voulant lui prouver que ce genre de choses l’amusait plus qu’autre chose, et lui dit, sans lui lâcher les mains :


Je suis sincèrement enchanté que vous aimiez la bière, mais peut être devriez vous penser à vous remplir l’estomac à présent. Vous avez bu peu, vous retrouverez rapidement le contrôle de vos gestes.

Il plaça les mains d’Ezabel dans celles de Gehanne, se disant que la guerrière ne ferait pas la fine bouche pour les garder tant que la princesse n’aurait pas retrouvée toute sa maitrise. Il espérait qu’elle la laisserait tout de même prendre quelques saucisses. Puis, il se retourna vers la salle, ou plutôt, son public, qui le regardait avec insistance. Il eu la certitude que personne n’avait vu à combien se comptait les possessions d’Ezabel, sinon, ils seraient déjà en train de combattre. Ils n’avaient vu que les quelques pièces qui avaient débordées et qu’il avait ramassées avec adresse. Beaucoup pour un tel endroit, mais suffisamment peu pour que l’on nous autorise un droit de réponse. Peut être que la présence des Brawen avait joué aussi. Il leur fit un sourire.

Ah les jeunes… Leur adressa-t-il complice.
Mes amis, amis des Brawen, j’ai une importante nouvelle à partager avec vous. La jeune femme que vous voyez là a écrit un recueil de poésie qui a été lu par pas moins que l’empereur.
Je vous laisse imaginer la fierté de son père, lui qui n’est qu’un petit jardinier. Alors, pour féliciter sa fille d’une telle réussite, il a cassé sa tirelire et nous a demandé, aux Brawen et à moi-même de l’escorter, qu’elle s’amuse un peu et récolte les fruits d’un travail bien fait. Alors, messieurs, tavernier, Tournée générale !!!!


Et il conclut ses paroles en lançant quatre écus sur le comptoir. Il ne savait pas combien d’entre eux avait cru à son histoire, mais il ne doutait pas d’avoir acheté le silence des plus malins. Les gars venaient pour boire, il leur offrait à boire. Beaucoup trinqueraient à la santé, et la maladresse, d’Ezabel. Il retourna s’asseoir. Gehanne lui jeta un regard qu’il ne pu interpréter, peut être la suite lui permettra de le comprendre ? Quoiqu’il en soit, il n’était pas fâché d’avoir réussi à réagir aussi vite.

Bon, et si je goûtais à mon tour cette bière et ces saucisses. Où en étions nous ?

_______________________


Dernière édition par Daneel le Ven 8 Avr - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gehanne de Mérieu
Réputé
Réputé
avatar

Age : 19 ans

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Persuadée à tort ou à raison que Téléphane lui parle directement, elle est d'une foi inébranlable et pourtant une guerrière sans pitié. Ses élans la poussent à rechercher la compagnie amoureuse des femmes.

Equipement Particulier : Fouine apprivoisée


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Sam 27 Nov - 12:22

Post N°5


Gehanne roula des yeux ronds comme des billes. Elle se serait régalée de la vision enchanteresse de l’affriolante poitrine de la Princesse si la situation n’en était pas devenue si tendue.

Elle n’eut pas le temps de réagir que Daneel avait déjà recouvert les charmes envoûtants de la jeune fille, et d’un geste habile et rapide de prestidigitateur, renvoyer le trésor d’où il venait. Les appâts trop tentants pour les brutes avinés qui peuplaient le lieu étaient maintenant à couvert, et l’aventurier servait à l’assemblée une histoire à dormir debout que tout le monde préféra faire semblant de croire.

On accepta la tournée générale, divin cadeau que personne ici ne songeait jamais à refuser, et ce fut l’argument essentiel à ce que le calme retombe et que les questions s’enterrent. La guerrière regarda Daneel : décidément, cet homme était précieux. Il était un guide parfait dans les bas-fonds, capable de leur éviter des instants de castagne inévitables que l’inconséquence d’Ezabel attirait comme le miel attire les mouches.

Il avait mis les mains de la jeune fille dans les siennes, lui confiant ainsi la responsabilité de neutraliser sa gaucherie. Il ne serait pas un obstacle, alors ? Pas un concurrent dans sa conquête amoureuse ? Au contraire, il se montrait un entremetteur discret mais efficace, une aide favorable et compréhensive. Gehanne sentit battre son cœur au chaud contact des paumes d’Ezabel.

Mais l’heure n’était pas au romantisme. Il fallait s’extirper de cette cité et les baroudeurs qui les avaient pris sous leur protection semblaient en avoir les clés. A son tour, elle profita de cet instant de répit qui s’offrait à eux avant l’échappée et trempa ses lèvres dans la bière moussue.

Libérant les mains de la Princesse, elle lui murmura comme une mère grondante mais aimante :

- Mange un peu, ça te fera du bien ! Et tâche surtout de te tenir tranquille !

Puis, d’une voix basse car ce qu’elle avait à dire ne concernait pas la population interlope qui les cernait, elle essaya d’en savoir un peu plus sur leur bienfaiteur :

- Vous semblez un habitué de ce genre d’endroits louches, Daneel. Comment un homme comme vous a-t-il pu rencontrer l’Empereur ?
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Sam 27 Nov - 12:51

Post N°20


Daneel savoura une gorgée de bière.

Hummm… Que d’émotions ! Ma chère Ezmaline, je crois que voyager avec vous va être très divertissant.

Puis il se tourna vers Gehanne. L’attitude de la guerrière semblait être beaucoup plus amicale. Il ne pu que s’en féliciter, il avait beaucoup de sympathie pour cette gamine. Rhâ, voilà qu’il pensait comme un vieux gâteux à présent. Mais, il est vrai que ces deux jeunes femmes auraient l’âge d’être ses petites sœurs…
A son tour, il répondit à voix basse, pour n’être entendu que des deux femmes.


Oh, vous n’allez pas le croire, mais c’est en grande partie à cause du père des deux Brawen. Je suis entré au palais par un passage secret et suis tombé sur l’empereur à l’autre bout. Nous avons sympathisé et une chose en entrainant une autre, je me suis mis à votre recherche. Je crois que mon coté direct et désintéressé lui a plu.

Et vous ? Vous suivez la voie de Téléphane c’est ça ? J’ai croisé beaucoup de guerriers, et quelques hommes d’église, mais je ne me souviens pas d’avoir vu un mélange dans votre genre. J’ai bien vu aussi quelques fanatiques, mais vous me semblez bien plus équilibrée et fréquentable. Oh, et si ça ne vous dérange pas, j’aimerais que l'on se tutoie, ça fera moins louche pour le lieu et ça me sera aussi beaucoup plus naturel.


_______________________


Dernière édition par Daneel le Ven 8 Avr - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gehanne de Mérieu
Réputé
Réputé
avatar

Age : 19 ans

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Persuadée à tort ou à raison que Téléphane lui parle directement, elle est d'une foi inébranlable et pourtant une guerrière sans pitié. Ses élans la poussent à rechercher la compagnie amoureuse des femmes.

Equipement Particulier : Fouine apprivoisée


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Sam 27 Nov - 17:13

Post N°6


Gehanne eut un sourire. Tomber sur l'Empereur par un passage secret... Ça avait tout d'une fable. Un concours de circonstances bien difficile à croire, comme on pouvait en trouver dans les ouvrages des poètes qui ne reculent jamais devant une exagération pour rendre leurs récits plus palpitants.

Disait-il vrai ou cachait-il une autre vérité qu'il n'avait pas envie d'avouer ? Peu importait après tout, elle décida d'accepter cette version. Et puisque sa douce Ezabel n'avait pas douté un instant, elle n'avait pas non plus de raison de ne pas croire que Daneel et l'Empereur étaient proches.

- Bien sûr qu'on peut se tutoyer ! Je n'ai pas plus l'habitude des mondanités que ça ne semble être ton cas. Dans les casernes que j'ai fréquentées, on ne s'embarrasse pas de cérémonies inutiles, on va au plus direct.

Il voulait en savoir plus sur elle et elle se demanda un instant si elle devait répondre à ses questions, se dévoiler si vite à un étranger. Et puis, finalement, elle se décida à assumer ce qu’elle était. Téléphane n’est pas un amant honteux, qu’on cache dans un placard.

- Non, je ne suis pas une fanatique, pas plus qu’une femme naturellement pieuse. Je ne suis pas la voie de Téléphane, c’est plutôt lui qui guide mes pas. Tu ne me croiras pas mais… Disons que… Je suis entrée par un passage secret et suis tombée sur Téléphane à l’autre bout.

Elle rit, d’un rire clair de jeune fille qui enveloppa la tablée d’une onde de gaieté. Il n’y avait pas besoin d’en dire plus. Personne ne la croyait jamais quand elle assurait que Dieu lui parlait directement, qu’elle avait entendu sa voix, un beau jour dans la luminescence d’un buisson ardent. Et ce ne serait certainement pas le moine qui accepterait cette affirmation, qu’il jugerait incongrue et sans doute blasphématoire. Tous les hommes d’église à qui elle avait osé se confier l’avaient considérée comme une possédée, une âme perdue habitée par la noirceur de Perséphon. C’est curieux comme ceux qui sont censés prêcher la parole de Dieu en sont finalement si éloignés, incapables de concevoir sa réalité, camper sur les positions bornées que leur avait inculqué leurs séminaires.

- Bref, Téléphane et moi sommes très proches !
Revenir en haut Aller en bas
Frère Pierre-Ami
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 27 ans

Neutre Neutre

Clerc : Moine
Profession : Prêtre

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Tonsure blonde, généralement vêtu d'une bure monastique. S'appuie sur un bâton.

Têtu et doux fanatique.

Malgré sa confession gémellite, il trouve les rites, les longues prières et la hiérarchie stupides. Il est persuadé que battre les routes et faire le bonheur où qu'il aille est un meilleur moyen de servir son dieu que s'agenouiller devant lui plusieurs fois par jour.


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Dim 28 Nov - 15:47

Post N°8


Gehanne de Mérieu et Daneel avait engagé une conversation apparemment très cordiale, puisque la guerrière éclata d'un rire franc et gai. La Princesse les écoutait visiblement, mais était un peu trop éméchée et occupée à manger pour participer aux échanges. En fait, pour tout dire, le moine s'ennuyait un peu, et était exaspéré par ces gens qui discutaient sans qu'il puisse les entendre. Il avait l'habitude qu'on cache des choses à un homme d'Eglise, mais le frère n'était pas aussi conventionnel que ces pairs. Il n'aimait juste pas trop l'idée de voir en détails l'anatomie des femmes, et la conversation ne portait probablement pas sur ce sujet.

Qu'importaient ces trois là, il restait les Brawen, qui étaient bien silencieux. Pierre-Ami les regarda boire leur pinte. Eux lui jetaient des coups d'oeil de temps en temps, alors qu'il les fixait, et il détournait le regard à chaque fois, effrayé par ce qu'il pourrait croiser dans celui des deux frères. Il hésita longtemps ainsi avant d'engager la conversation par une phrase particulièrement stupide, qui sortit toute seule, sans que son cortex l'ait approuvée, sans quoi il l'aurait refoulé sans même l'examiner.


- Belle auberge, vous connaissez bien ?

Hum. Il eut été difficile de faire pire...
Revenir en haut Aller en bas
Les Brawen
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

La Pègre : Acolyte
Profession : Trafiquant


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Dim 28 Nov - 19:45

Post N°2


-Ah ouais, on connait bien.

-C’est vrai qu’elle est belle cette auberge.

-Une fois, on a gagné le tournoi de fléchette par équipe avec le frangin.

-Ouais, et à la fin, ça devenait sacrément dangereux.

-C’est le souci avec les équipes qui ne tiennent pas l’alcool.

-On avait gagné quoi déjà ?

-C’était pas un peu d’or ?

-Ouais, on avait invité ces deux filles à aller voir ces comédiens, tu te souviens?

-Ah oui ! C’est ça !

-C’est vrai que c’est une belle auberge, vous trouvez aussi ami Pierre ?

Revenir en haut Aller en bas
Frère Pierre-Ami
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 27 ans

Neutre Neutre

Clerc : Moine
Profession : Prêtre

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Tonsure blonde, généralement vêtu d'une bure monastique. S'appuie sur un bâton.

Têtu et doux fanatique.

Malgré sa confession gémellite, il trouve les rites, les longues prières et la hiérarchie stupides. Il est persuadé que battre les routes et faire le bonheur où qu'il aille est un meilleur moyen de servir son dieu que s'agenouiller devant lui plusieurs fois par jour.


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Lun 29 Nov - 18:06

Post N°9


Difficile de faire pire, mais, finalement, la question n'était pas trop mal passée. Les Brawen enchaînaient phrase sur phrase, tant et tant qu'il était difficile de les suivre. Le moine décrocha rapidement, n'entendant vaguement que la dernière question.

- C’est vrai que c’est une belle auberge, vous trouvez aussi ami Pierre ?

- Hum, hein ? Euh... Oui, oui, belle auberge, belle auberge. Des fléchettes, dites-vous ? Hum... Connais pas. Il faudra que vous me montriez, à l'occasion.

Pierre-Ami reprit une gorgée de l'excellente bière, et fit claquer sa langue contre son palais, exprimant ainsi une sincère satisfaction.

- Ah ! Ce breuvage est digne de Téléphane, mes fils ! D'où vient-il, il est brassé ici ? Un vrai délice ! On dirait la bière de mon enfance au monastère. Vous avez déjà goûté de la bière de monastère ?

Par ces mots, Pierre espérait flatter ses deux interlocuteurs. Rendre leur bière adorée divine, ça ne pourrait que leur faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   Mar 30 Nov - 0:44

Post N°21


Le rire de Gehanne était contagieux et Daneel le partagea de bon cœur.

Il semblerait que tous les passages secrets mènent à Ezmaline dans ce cas !

La conversation se poursuivit avec légèreté. Ezabel n’intervint que très peu, et timidement malgré les efforts des deux combattants. Une collaboration efficace ne tenait parfois à pas beaucoup plus qu’un rire partagé et des anecdotes racontées autour d’une bière.

L’autre partie de la réponse de Gehanne fut aussi pour beaucoup, mais eu un effet que ne soupçonnait sans doute pas la guerrière, Daneel se mit également à tutoyer la princesse. Gehanne le faisait et il agit donc avec naturel. De toute façon, il pensait que c’était mieux compte tenu de la tâche que lui avait confié l’empereur. Il ne souhaitait pas apparaitre à Ezabel comme un parmi tous ceux qu’elle avait vu depuis sa naissance. Non, il aurait une liberté de parole que n’autorisait pas le protocole. Bien sûr, on aurait pu lui répondre que des gens comme lui, elle n’en avait jamais vu de toute façon, mais il avait le souci du détail et le tutoiement facile.
Et finalement, ça renforcerait leur couverture.

A coté, nota-t-il distraitement, les Brawen parlaient avec le frère.



-De qui ?
-Mes fils ?
-Attend Frangin, un monastère, c’est pas une bâtisse avec des tondus ?
-Ah si, c’est vrai Frangin ! Que maman nous a dit, ne cambriolez jamais un monastère dédié à Téléphane !
-Oui, qu’ils étaient tellement pauvres qu’ils s’achetaient même pas de quoi fermer décemment la porte.
-Alors tes amis font de la bonne bière Pierre ?
-Des pauvres avec de la bière, on en connait un paquet.
-Et ils ne sont jamais partageurs.
-Tristes que sont les hommes dépendants.


Là-dessus, un type patibulaire s’approcha d’un Brawen pour lui dire que c’était l’heure.
Tous se levèrent alors, payèrent et sortirent.




_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête de la Noce] 11 - La Fuite (Troisième partie) Une taverne près du fleuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: La Capitale Blanche :: La Cité :: Tavernes des Bas-Fonds-
Sauter vers: