AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guilhem d'Alancion
Inconnu
Inconnu
avatar

Age : 38 Ans

Neutre Neutre

Aristocrate : Courtisan
Profession : Ministre

Caractéristiques : Bourreau de travail.
Bon gestionnaire.
Ambitieux et habile.


MessageSujet: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   Ven 19 Nov - 13:00



A la tête d’une troupe d’une cinquantaine de cavaliers en armes, Helbert chevauchait en direction de la côte, là même où ses agents lui avaient signalé l’intrusion barbare. Les étendards de La Roquette claquaient au vent et les cuirasses étincelaient dans le soleil doré qui inondait presque toute l’année les rivages sablonneux à la douce couleur blonde. Il avait suivi les recommandations de son maître et s’était entouré de la cavalerie d’élite du Duché, non avec l’intention d’en découdre, mais seulement d’affirmer la souveraineté de son Seigneur sur le Duché.

Les étrangers n’étaient peut-être pas animés de mauvaises intentions mais il faudrait qu’ils comprennent au premier regard qu’ils avaient posé le pied sur une terre d’Empire qu’une famille dirigeait depuis des générations. Ce sol au doux climat où se mêlaient les senteurs de lavande et de thym qui couvraient la garrigue de l’arrière-pays appartenait à un homme à la réputation accueillante. Mais Helbert le savait bien, le réel pouvoir était entre les mains du chancelier, beaucoup moins amène que le pacifique Achmed.

La chevauchée faisait claquer ses sabots entre les palmiers épars qui ponctuaient le littoral et parvint en quelques heures sur les lieux où les intrus avaient installé leur campement. Avaient-ils conscience qu’à quelques lieues à peine se dressait la cité portuaire qui avait donné son nom au Duché ? Cette ville florissante, dédiée au commerce maritime, qui veillait à la fois sur le Delta de Jade et sur les eaux bleutées de l’océan du sud, abritée derrière ses hauts remparts qui protégeaient une rade où s’ancraient des navires, le ventre alourdi des fruits juteux qu’on cultivait ici et qu’on portait par route ou par mer dans tous les fiefs de l’Empire.

Soit les barbares se livraient à une exploration pacifique, ignorants que leurs bottes foulaient l’un des terroirs les plus prospères de la plus grande et plus civilisée des nations du monde connu, soit ils étaient animés par un désir d’invasion, et alors, ils se heurteraient à l’armée puissante d’un glorieux Empereur qui avait su repousser les limites de son domaine et se maintenir sur un trône disputé, en tenant bon contre les troubles intérieurs qui reniaient sa suprématie.

La mission d’Helbert était simple : s’assurer de leurs desseins. Et c’est avec ce sentiment d’être l’envoyé du grand Amicar qu’il fit stopper la cavalcade à quelques centaines de toises du campement barbare. Faisant ranger sa troupe en deux colonnes, il s’avança parmi les tentes, offrant la vue d’un impressionnant défilé, manifeste de la grandeur de sa patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Erwann
Souverain étranger
Souverain étranger
avatar

Titre : Roi

Barbare Barbare


MessageSujet: Re: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   Ven 19 Nov - 18:19


Alors que le groupes d'explorateur de Galdwin allait partir pour explorer ce pays, une colonne de cavalier armé de pied en cap arriva à l'intérieur du campement des Pitranhs. Cette colonne était entrain de mener un défilé qui paraissait triomphale dans le camp.

Alors que la colonne approchait de la tente de commandement, le roi allait au devant de cette dernière accompagné du traducteur, le seul qui connaissent la langue ilmengarde et aussi petit fils de Beren le grand, dont il portait le prénom. Le Roi glissa quelque mots à son traducteur qui avança et prit la parole dans la langue du continent :

Messires,

Si jamais nous avons pénétrez dans vos terres, je vous pris d'or et déjà de bien vouloir excuser cette intrusion, nous étions ignorant de votre présence, notre seul souhait étant d'étendre notre connaissance de la géographie de cette endroit qui nous est pratiquement inconnu. Permettez moi tout d'abord de me présenter, l'on me nomme Beren, je suis le seul de cette expédition à pouvoir parler votre langue. Aussi c'est à moi que vous devrez toujours vous adressez.
Comme je le disait, nous ne savions pas que vous étiez les possesseurs de ces terres, notre seul souci était d'explorer les nombreuses zones du monde que nous ne connaissons pas. Si notre présence vous dérange, nous reprendrons la mer et repartirons immédiatement pour tenter de trouver un royaume qui nous permettra de faire notre exploration.
Or si les récits que mon oncle m'a fait dan sa folie se sont avéré être bien réel, je sais que vous serez sensible à notre requête. Pour preuve de notre bonne foi, vous pouvez fouiller le camp, le seul matériel militaire dont nous disposons et celui qui est nécessaire à défendre un tel expédition, nous ne sommes pas armée pour la guerre, je le répète nos intentions sont pacifiques. Aussi voyez vous, je n'ai point mon épée tout comme mon seigneur qui se trouve derrière moi. S'il est nécessaire que je référiez de nos intentions à vos supérieurs, nous demandons l'autorisation de camper ici, le temps que vous reveniez, je vous garantit qu'aucun d'entre nous ne bougera de cet endroit et bien sur une partie ou la totalité de vos hommes peut rester pour s'en assurer.



Le jeune traducteur recula alors de quelques pas, retrouvant le coté de son seigneur, afin surtout de lui rapporter les paroles du chef de la colonne, qui ne manquerait surement pas de répondre au discours de Beren le jeune. Le roi était tendu, même s'il se doutait que cette zone était habité, il était étonné qu'une force militaire ai été envoyé en ambassade. Toutefois, il se doutait que vu l'ampleur de sa propre troupe.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem d'Alancion
Inconnu
Inconnu
avatar

Age : 38 Ans

Neutre Neutre

Aristocrate : Courtisan
Profession : Ministre

Caractéristiques : Bourreau de travail.
Bon gestionnaire.
Ambitieux et habile.


MessageSujet: Re: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   Sam 20 Nov - 1:06

Post N°3


Helbert avait écouté sans broncher les explications de l’interprète. Il avait eu quelque mal à comprendre ses paroles dans un premier temps, l’homme s’exprimant avec une syntaxe maladroite et un fort accent. Puis, son oreille s’était habituée à son étrange prononciation et il avait saisi la teneur de son discours.

Des explorateurs ? Un peuple visiblement sous-développé se permettait ainsi de débarquer à l’intérieur des frontières du plus grand empire du monde dans le but de l’explorer. Quelle outrecuidance ! Et quelle naïveté aussi de croire que l’Empereur accepterait ainsi qu’une délégation étrangère foule son sol sans y avoir été invité, sans avoir au préalable envoyer une ambassade comme la bienséance l’exigeait, au mépris de toutes les règles de respect entre les peuples.

Helbert n’avait que mépris pour tous les barbares, quels qu’ils soient. Comme la plupart de ses compatriotes, il avait le sentiment d’appartenir à un peuple d’élite et considérait les ethnies qui entouraient l’Empire comme des sous-hommes à peine sortis de l’âge de pierre. Mais ce n’était pas à lui de décider du sort qu’on leur réserverait et il le regrettait amèrement. A lui, il n’aurait pas fallu cinq minutes pour lancer une charge sur un camp de toile qui n’était pas préparé à un assaut, pour rejeter à la mer ces présomptueux sauvages.

Il irait donc rendre compte à son maître et il savait déjà que le chancelier n’apprécierait nullement ce qu’il n’était pas loin de considérer comme une invasion. Il s’adressa donc à l’interprète, puisqu’aussi bien, c’était le seul capable de le comprendre.

- Dites à votre chef que mes troupes stationneront ici pendant que je vais formuler votre requête auprès de mon Seigneur. Je serai de retour dès demain pour vous faire part de sa décision.

Sans attendre de réponse, il donna ses consignes au capitaine de la troupe, lui recommandant de rester aux aguets, prêts à se défendre au moindre signe de menace. Puis, il fit tourner bride à son cheval et piqua des deux pour rejoindre La Roquette.

Ce n’est pas le Duc qu’il irait informer car il partageait l’avis d’Alancion sur sa faiblesse d’âme et redoutait trop qu’il les invitât à demeurer en les couvrant de bienfaits. Il n’était pas à ses yeux de bon étranger que d’étranger mort, ou à tout le moins réduit en esclavage. Et il avait la certitude que son maître ne le détromperait pas sur ce point.



Dernière édition par Guilhem d'Alancion le Mar 23 Nov - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwann
Souverain étranger
Souverain étranger
avatar

Titre : Roi

Barbare Barbare


MessageSujet: Re: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   Sam 20 Nov - 17:11

Post N°4


Le chef de la colonne de cavalier était parti, pour prévenir son seigneur, comme Erwann le présentait, mais au vu du ton employer par le guerrier, il semblait que l'affaire était déjà réglé et que leur présence dérangeait. Erwann pensait donc qu'il serait sage de trouver une solution plus loin sur la côte. Aussi fit-il signe à Galdwin pour qu'il le rejoigne avec Beren à l'intérieur de sa tente. Une fois les trois hommes réunis, le roi prit la parole, tout en s'assurant qu'il n'y avait personne pour l'entendre.


Mes amis, je ne sent pas très bien cette situation, cela se voit il nous méprise et surtout il ne veulent pas de nous. Le plus sage serait de faire partir un drakésanis, prétendument pour pêcher en haute mer et de tenter de débarquer dans un autre royaume où il seront plus prompte à nous accepter. Galdwin, tu va donc prendre un drakésanis, va vers le large puis revient plus loin auprès de la côte, fait toi passer pour un marchand et accoste dans un de leur port, tu pourras lancer l'exploration, nous te rejoindrons plus tard. Prépare le terrain, j'ai fait une erreur en ordonnant d'installer le camp.

Bien mon seigneur, cette fois c'est la bonne décision. Beren va donc prévenir nos hôtes.

J'y vais, bonne chance.


Le jeune traducteur se rendit donc auprès du capitaine des ilmengardes, il lui fit comprendre qu'un navire allait partir, pour aller reconstituer les réserves de nourriture en pêchant au large, il eu la bonne idée de faire croire au militaire qu'elle était au plus bas, ce qui serait la vérité qu'une fois se navire partit, puisque Galdwin était entrain au même moment de faire apareiller le navire qui contenait la quasi totalité des réserves, il ne restait donc au roi qu'une petite semaine de nourriture ce qui est bien sur facile à faire passer pour insuffisant.

Le drakésanis de Galdwin était donc entrain de partir au moment même au le capitaine était prévenu. Le Brave eu la bonne idée de faire changer l'apparence du navire en mer, changeant la voile et retirant la figure de proue en forme de dragon, qui était trop caractéristique. Aussi il se dirigeait droit vers le large et une fois hors de vue, retourna en direction de la côte. Son navire avait changé d'apparence mais s'assurait de ne pas repasser près du camp.

Pendant ce temps le roi était très nerveux, car les cavaliers pouvait mal prendre le fait que ce navire ai quitté le campement et leur décision changé du tout au tout. Mais comme cette dernière ne faisait plus aucun doute pour le roi il se calma, tout en donnant des ordres pour que les hommes de la colonne soit surveillé discrètement et que tout le matériel non nécessaire à un bivouac sommaire soit chargé dans les navires.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem d'Alancion
Inconnu
Inconnu
avatar

Age : 38 Ans

Neutre Neutre

Aristocrate : Courtisan
Profession : Ministre

Caractéristiques : Bourreau de travail.
Bon gestionnaire.
Ambitieux et habile.


MessageSujet: Re: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   Sam 27 Nov - 16:26



Helbert était de retour au grand galop, le lendemain en fin de matinée. Sa troupe était toujours sur place, bivouaquant à quelques dizaines de toises du campement étranger. Le capitaine s'élança à sa rencontre, pour prendre connaissance des nouveaux ordres.

- Où est l'interprète ?

L'officier désigna une tente, à l'entrée du camp, et Helbert dirigea les pas de son cheval vers la porte de toile. Beren en sortit après avoir entendu le claquement des sabots, qui lui indiquait sans doute possible que l'homme de confiance était revenu pour les informer de la décision de son maître.

- Le Duc aimerait vous recevoir. Mais votre Roi est le seul invité. Bien sûr, vous pouvez l'accompagner pour être à même de traduire ses propos, ainsi qu'une très légère escorte de parade. Il n'est pas question que vous pénétriez dans la cité en force. Le gros de vos troupes stationnera donc ici, sous la surveillance de mes hommes. Et, dans un premier temps, C'est Messire d'Alancion, Chancelier du Duché qui vous recevra. Dès que vous serez prêt, je vous conduirai à mon maître.

Mettant pied à terre, Helbert attendit que l'invitation soit transmise au Roi et qu'il soit en mesure de le suivre avec sa garde.
Revenir en haut Aller en bas
Erwann
Souverain étranger
Souverain étranger
avatar

Titre : Roi

Barbare Barbare


MessageSujet: Re: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   Lun 29 Nov - 13:45

Post N°5


Beren bondit hors de sa tente quand il vit que le chef de la colonne était de retour. L'homme lui dit qu'il pouvait aller dans leur cité avec le roi et une légère escorte. Le jeune interprète courut à travers le camp jusqu'à la tente du roi. Il y a arriva assez rapidement son statu d'amis du roi aidant, car les soldats s'écartait sur son chemin. Le Roi était tout seul dans sa tente puisque Galdwin était parti avec une partie des hommes.


Sire nous avons l'autorisation de nous rendre dans leur cité, vous moi et une escorte, l'homme à dit légère aussi je suppose que vous allez emmener que la garde d'élite. Ils ne veulent pas que nous entrions en force.


Tu réfléchi vite et juste Beren, c'est pour cela aussi que je t'ai emmené, toi, moi et la garde d'élite. Ne sens tu pas un piège, il faudra se méfier énormément lorsque nous serons là-bas. espérons que Galdwin pourra arriver avec son navire. Le fait qu'il ne veulent pas de toute notre troupe était prévisible. C'est pour cela que j'ai envoyé Galdwin, nous partirons avec les vingt hommes de la garde d'élite. Mais une fois là-bas avec les hommes de Galdwin nous seront au moins cinquante. Aussi serons nous prêt si jamais c'est un piège. Va prévenir les gardes s'il te plaît.


Beren n'eut cette fois ci pas besoin de courir, les quartiers de la garde d'élite était juste à coté de la tente du roi. Aussi leur capitaine fut très vite prévenu, le roi avait fixé le départ à une heure après l'entretien, l'interprète courait vers sa tente pour rassembler rapidement ses affaires. Alors que le roi déléguait le commandement du camp au sénéchal du Royaume Mark le rusé. Ce dernier aurait ordre de rester sur place une semaine, puis de continuer l'exploration vers l'ouest avant de remonter vers Pitrahs si le Roi ne revenait pas avant.
Erwann n'avait pas grand chose à faire à part supervisé le rangement de la tente royal qui sera bien sur inutile mais qui sera chargé durant son absence dans l'une des drakésanis. Le sénéchal avait ses ordres tout devait bien ce passer.


La petite troupe se rejoignit à l'extérieur du camp une fois l'heure écoulé. Le Roi demanda à Helbert par l'entremise de Beren s'il pouvait se mettre de suite en route, l'homme acquiesa le camp de la colonne fut rapidement démonté et les deux troupes se mirent en route en direction de La Roquette.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers   

Revenir en haut Aller en bas
 
[QL: La Conspiration de La Roquette] 2 - A la rencontre des étrangers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Provinces :: Les Collines Australes :: La Roquette-
Sauter vers: