AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 Ordres de surveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phélys
Comte de Marmane
Comte de Marmane
avatar

Age : 33 ans

Légitimiste Légitimiste

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Grand dévot, il voue toute sa vie à Téléphane.
Tous ses actes sont guidés par sa piété.


MessageSujet: Ordres de surveillance   Jeu 2 Déc - 1:38

Kristof devait s’occuper du comté en l’absence de Phélys. Il devait le faire aussi en sa présence cependant. Le départ du comte datait déjà de plusieurs jours. Jours pendant lesquels, une inquiétude se longea et grandit dans l’esprit du conseiller. Le comte était-il en sécurité là-bas, dans la Capitale ?

Le politicien qu’il était pouvait imaginer la lutte de pouvoirs acharnée qui pouvait s’y livrer. Et, le dévot guide de Marmane faisait une proie toute désignée pour quiconque voulant accroitre sa puissance. Ce dernier ne pensait qu’à une chose, Téléphane. Cela l’en rendait vulnérable. Il devait donc envoyer une personne pour surveiller et protéger son maître.

L’homme avait donc passé l’heure suivante à compulser divers rapports. Tous avaient un point commun, ils concernaient des marmaniens. Au bout de ce temps, il ne restait qu’une dizaine de noms. Puis, après une heure supplémentaire, il n’y en avait plus qu’un seul. Celui de celle qui remplissait tous les critères que Kristof recherchait. Il fit donc mander la dénommée Katell.

Lorsqu’elle entra dans son office, il se leva et la détailla sans gêne de pied en cap. Oui, elle correspondait à ce qu’il avait lu. Elle remplirait son rôle à merveille.


« Prenez donc un siège, Katell. » lui proposa Kristof en lui désignant celui face à lui négligemment de la main.

Il attendit qu’elle s’asseye pour s’asseoir à son tour. Il se pencha légèrement en avant, les coudes sur son bureau, les mains croisées sous le menton.


« Je vous ai fait venir ici pour une bonne raison. J’ai lu un rapport concernant vos activités. J’ai une mission pour vous. Vous pouvez la refuser, mais je vous le déconseille. Elle est différente de ce à quoi on vous a préparée. Cependant, vous êtes la mieux disposée pour la remplir. »

Kristof changea de position. Il s’installa confortablement dans son siège, s’y enfonçant imperceptiblement, les mains à plat sur les jambes qu'il croisa sous le bureau.

« Il s’agit de surveiller notre bienfaiteur, le comte Phélys. Je crains qu’on puisse attenter à sa vie ou qu’on veuille le manipuler. Vous devrez faire en sorte que rien de cela n’arrive. Je ne tiens pas à savoir comment vous remplirez votre mission, je vous laisse seule juge. »

L’homme redressa son dos, et croisa les mains sur ses genoux.

« Je vous ai choisie car votre physique innocent vous aidera à passer inaperçue. De plus, de par votre formation, vous devez avoir l’habitude d’agir discrètement. Et surtout, vous savez écrire et lire. Or, je voudrais que vous m’envoyiez un rapport hebdomadaire sur les agissements du comte et surtout des personnes cherchant à l’approcher. De plus, je pourrais ainsi vous transmettre de nouveaux ordres le cas échéant. » précisa le conseiller.

Il se leva et fit signe à l’éclaireuse de faire de même.


« Ah ! Où avais-je l’esprit ? » fit-il en se tapant le front d’un geste théâtral. « Avez-vous des questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Katell
Inconnu
Inconnu
avatar

Age : 20 Ans

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Eclaireur

Caractéristiques : 1m65, muscles entraînés, peau tannée par le soleil, cheveux noirs attachés bouclant normalement. Porte des tuniques de voyageurs et à sa ceinture possède une dague héritée de son père. Un carquois et un arc sont présents en les moments opportuns.


MessageSujet: Re: Ordres de surveillance   Mer 8 Déc - 22:27

Les premiers ordres de Katell furent de retourner en Maureanne le comté qui vit sa naissance. Fière, la jeune femme le cacha évidemment devant ses supérieurs. Certes, elle fut, tout à fait, heureuse de se retrouver à nouveau près de ses parents. Il faisait tellement bon vivre en Mauréanne. Les gens vivaient riches, heureux. Que demander de plus? Oui, pour la jeune femme il lui fallut plus. Soupir.

Katell passa les premiers jours en compagnie de sa famille. Ses sœurs les plus vieilles étaient déjà partie fonder une famille ailleurs en le comté voir dans la province du Moyen-Centre. Il ne restait que la plus jeune, un frère et l’héritier des terres. Ses parents furent si fiers de leur fille. À chaque heure, ils le lui rappelèrent avec une si grande force. Surtout sa mère qui ne cessait de caresser les beaux cheveux – non si magnifiques concernant Katell – et l’enlaçant le premier jour. Ils mangèrent autour d’une de leur plus belle table où le vin coula à flot. Son père invita même quelques voisins pour fêter l’heureux événement.

Cependant, les ordres n’attendaient jamais. Quelques semaines après son cantonnement dans son comté natal, Katell reçut une missive lui indiquant l’obligation de se rendre direction le Château du comte. Intriguée par tout ceci, elle ne s’en plaignit pas fière d’aider l’Empire. Mieux encore, son père cria ceci haut et fort dans tous les champs à qui voulait l’entendre que sa fille était la meilleure. Oh, il valait mieux éviter d’en énoncer plus. Ainsi, actuellement, Katell fut assise dans un siège de l’autre côté du bureau de Kristoff remplissant les fonctions de compte durant l’absence de ce dernier. Katell avait entendu des rumeurs que celui-ci était à la Capitale actuellement.

Le politicien lui raconta donc qu’elle était la plus qualifiée pour la mission qu’il désirait lui confier malgré que ce ne fussent pas ce pour quoi on l’avait instruite. Fronçant les sourcils, la jeune femme ouvrit la bouche la refermant quelques secondes plus tard écoutant sagement le reste du discours de l’homme. Excitée, nerveuse, elle tenait les bras de son siège serrés comme si cette mission allait diriger toutes les autres, lui faire un nom. Pourquoi pas? Certes, Katell ressentait plus de nervosité que d’appréhensions positives par rapport à cela. La surveillance du Comte se trouvant à la capitale en ce moment. Il était en danger! Un marteau n’aurait put faire mieux en son cœur. Pourtant, Katell hocha la tête … Légèrement, mais cela en fut tout de même un.

- Oui je …

Non, elle s’arrêta. Si son supérieur pensait que son physique était le bon pour cette mission, Katell n’allait certainement pas en rajouter. La jeune femme n’était pas arrogante même que ce compliment – quoique innocent – lui fit monter le rouge aux joues ce qu’elle tenta de cacher en baissant un peu le regard. Modeste, mais aussi fière cette jeune femme. Alors qu’il se leva l’homme lui demanda si elle avait des questions?

- Hum … Le compte est en danger? Pourquoi? Qui en veut à sa vie?

Déjà un plan se formait dans l’esprit de Katell. Elle ne prendrait que sa dague et laisserait son arc chez sa famille. De cette manière, la jeune femme passerait plus encore inaperçu. Cette question justement ne pouvait rester cloîtrée plus longtemps dans son esprit. Sans réellement s’en apercevoir, plus par émotion, la jeune femme se fut levée au même moment. Son regard profond démontrait une détermination, mais nous ne pouvions voir autre chose. Malgré tout, sachiez qu’elle était nerveuse face à ce qui pouvait arriver.

- Je … Désolée pour avoir élevé le ton. Euh … Cela me serait pratique sachant un peu ce qu’il se passe et qui en voudrait à la vie du Comte.

Baissant le regard, Katell le remonta parlant vite puis, moins vite à la suite d’une inspiration lui faisant un grand bien.

Revenir en haut Aller en bas
Phélys
Comte de Marmane
Comte de Marmane
avatar

Age : 33 ans

Légitimiste Légitimiste

Confession : Gémellite

Caractéristiques : Grand dévot, il voue toute sa vie à Téléphane.
Tous ses actes sont guidés par sa piété.


MessageSujet: Re: Ordres de surveillance   Jeu 9 Déc - 14:30

Le ton employé par Katell surprit Kristof. Mais en bien. Cela vérifiait ce qu’il soupçonnait déjà. Elle serait parfaite dans son rôle.

Cependant, il trouvait qu’elle posait beaucoup de questions. Pour lui, il y avait trois types de questions, les utiles, les inutiles et celles pouvant mener à la mort. Enfin, plus précisément, il n’y en avait que deux, les inoffensives et celles pouvant apporter la mort aux curieux. Heureusement, d’après lui, celles de la jeune femme se rapprochaient plus de la première catégorie.

Le comte de l’ombre croisa les bras, pencha légèrement la tête et prit un air songeur. Les coins de ses lèvres se relevaient imperceptiblement montrant ainsi sa joie.


« Bien, je vais tâcher de répondre à vos interrogations le plus clairement possible. S’il subsiste des questionnements ensuite, je serais prêt à les écouter, mais j’aimerais que vous ne me coupiez point la parole avant.

Notre comte Phélys est en danger de par sa position, de par sa fonction, car il est ce qu’il est. Depuis qu’il est devenu notre comte, il est en danger. Mais, ce n’est pas pour cela que sa vie est menacée présentement.

Il s’est rendu à la Noce entre la fille de l’Empereur et le fils de son rival. Il se trouve que l’ambiance là-bas doit y être très tendue. Tous ne sont pas contents de cette union. D’autres vont vouloir profiter des tensions qui y règnent. Je pense, non, je suis sûr que notre comte va se retrouver entraîné dans ce conflit. Et, il n’est… non rien, je m’éloigne du sujet là.

Les personnes pouvant en vouloir à sa vie sont donc nombreuses. Je ne sais qui elles sont. Il va donc vous falloir le découvrir par vous-même et les empêcher de nuire à notre comte.

Donc, vous allez vous retrouver dans un endroit où les tensions seront à leur comble et où il vous faudra vous méfier de tout le monde et ainsi les surveiller.

D’autres questions donc ? »


En attendant la réaction de la jeune femme, il ouvrit un tiroir et en sortit une feuille de papier. Sans prêter attention à Katell, il commença à écrire dessus à l’aide de sa plume qu’il replongeait dans le flacon d’encre régulièrement. Puis, il y apposa le sceau du comté.

« Voici votre ordre de mission montrant que vous agissez sur ordre du comte. » dit-il en le tendant à Katell. « La discrétion étant de mise, je tiens à préciser que vous ne devrez l’utiliser qu’en dernière extrémité, si vous n’avez pas d’autres choix. »

Kristof recroisa les bras et observa d’un air amusé celle qu’il envoyait protéger son maître.

« Alors, ma réponse a-t-elle soulevée d’autres questions ou vous a-t-elle satisfaite ?

J’allais oublier, un cheval ainsi que le nécessaire pour le court voyage qui vous amènera à la Capitale ont été préparés. Ils vous attendent à l’écurie lorsque vous serez prête. Donc, il vous faudra prendre avant ce dont vous aurez besoin lorsque vous serez sur place. Et n’oubliez pas de m’envoyer une missive signalant votre arrivée.

C’est bon, vous pouvez me répondre à présent. Oui, je sais, j’ai tendance à beaucoup parler. On dit que c’est parce que j’aime entendre le son de ma voix. Et, ce n’est pas faux. »


Kristof éclata d’un rire léger et clair qui ne dura que quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Katell
Inconnu
Inconnu
avatar

Age : 20 Ans

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Eclaireur

Caractéristiques : 1m65, muscles entraînés, peau tannée par le soleil, cheveux noirs attachés bouclant normalement. Porte des tuniques de voyageurs et à sa ceinture possède une dague héritée de son père. Un carquois et un arc sont présents en les moments opportuns.


MessageSujet: Re: Ordres de surveillance   Jeu 23 Déc - 19:19

Le hochement de tête de Katell devrait signifier absolument tout à Kristoff. Celui-ci ne voulut pas se faire interrompre. Avait-il observé la propension de la jeune femme à souhaiter parler préalablement? Oui, certainement et ceci n’équivalait pas en bien concernant cette dernière. Baissant les yeux, elle s’assit à nouveau tentant de se fermer la bouche … De ne plus l’ouvrir pour rien. Après tout, le silence est d’or et la parole d’argent. Cette expression prenait encore plus de sens lorsque vous vous trouviez devant un supérieur. Gênée, coupable, Katell joua machinalement avec sa queue de cheval les premières paroles de l’homme dites.

Certes, elle s’arrêta bien vite pour écouter plus attentivement tout ce qui pourrait lui donner un avantage dans cette mission. Connaître les allées et venues du compte Phélys, le pourquoi du comment qu’il se trouvait en la capitale blanche actuellement. Enfin, qui ses probables agresseurs devaient êtres. Malheureusement, Katell n’eut vraiment rien d’intéressant en ce qui concernait ces derniers. Neutre, on put uniquement apercevoir un mince soupir puis, le regard diminuer pour plonger en direction du bord du bureau de son supérieur. Sa personnalité ? Mais qu’aurait-il put commettre pour se retrouver coincé dans ce conflit qui n’avait aucun sens pour la pauvre jeune femme qu’était Katell ? Les affaires de nobles la dépassaient totalement à vrai dire. Ces gens semblaient avoir une propension monstre pour le pouvoir oubliant le pourquoi ils dirigent; le peuple.

Peu importe, sans attendre, on lui donna son ordre de mission à utiliser qu’en cas d’extrême urgence ce qui donna un coup de peur … d’adrénaline peut-être même. Ok, un peu des deux au cœur de la jeune femme. Cette mission allait vraiment être dangereuse apparemment. Déglutissant, Katell hocha à nouveau la tête soit approuvant les dires de Kristoff. Que pouvait-elle dire d’autres ? Elle n’avait aucun droit sur les décisions du compte. Tout ce que Katell devait faire maintenant était qu’il ne se fasse pas tuer stupidement. Elle se leva rassurée d’entendre d’avoir un cheval pour faire la route jusqu’à la capitale blanche.

- Merci. Je ferai selon vos ordres évidemment.

Katell pencha un peu le torse, fermant les yeux, tentant de garder son calme à l’intérieur de son esprit, de son corps. Néanmoins, on put ressentir quelques tremblements d’excitation et de peur dans sa voix normalement si neutre. C’était sa première mission et si celle-ci échouait, le compte Phélys pourrait y laisser la vie. Les deux secondes qu’elle resta penchée, tremblant un peu de ses membres déjà en équilibre voir pire en ce moment, Katell mémorisa les informations entendues. En gros, elle devait entrer dans la Capitale blanche. Au mieux, donner cet ordre de missions aux gardes … Au pire, entrer par infraction en montant les hauts murs … Hum, pour se tuer ? Bien, Katell l’évitera, car cela lui sembla alors très téméraire. Un petit sourire agrippa ses lèvres alors qu’elle se releva à cette pensée cocasse. Prenant une grande respiration, la jeune femme redevint droite, forçant ses lèvres à rester neutres. Puis, Kristoff semblait le genre d’homme sérieux, un peu trop sérieux qui surprenait les gens lorsqu’il se relâchait. Le rire en question prit au dépourvu Katell qui sursauta légèrement.

- Euh non. C’est parfait. Je vais partir dans l’heure pour arriver au plus vite à la capitale.

Le cœur battant la chamade, Katell dut se retourner pour regagner la porte tant ses jeux tannée semblaient devenir chaudes. Ouf, ses supérieurs n’étaient pas ce qu’elle s’attendait d’eux à première vue. Jeune, l’adolescente qu’était Katell, croyait voir des sans émotions dicter des ordres sans rien d’autres; lui faisant peur. Certes, actuellement, est-ce que celui-ci était pire ? Au vu du choc de la demoiselle. Non. Bien sûr que non. Katell était plus surprise qu’autre chose. Mieux, elle se sentit heureuse que ses pensées enfantines ne fussent pas véritables.

- Je ramènerais le compte vivant et en bonne santé en Maureanne monsieur. Je le promets.

Oui, elle s’était reculée légèrement, mais comme cela manquait de politesse, de tact, la jeune femme se retourna à nouveau baissant le torse une fois de plus énonçant ses mots avec le plus de neutralité et de courage possible. Certes, un léger tremblement restait dans sa voix … Pourtant, tous devraient le croire. La loyauté de Katell était première. Sa fierté deuxième. Elle réussirait cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ordres de surveillance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ordres de surveillance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Provinces :: Le Moyen-Centre :: Marmane-
Sauter vers: