AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 Les portes de la Cité - En attendant le guide

Aller en bas 
AuteurMessage
Ahna
Maître de Jeu
avatar

Titre : Reine

Barbare Barbare


MessageSujet: Les portes de la Cité - En attendant le guide   Mer 11 Mai - 15:28

Post n°20
Délégation tunach n°15


Arrow Aventure précédente de la délégation tunachArrow


Enfin, ils étaient sortis de la Capitale Blanche. Finalement, Tholème n’était pas fâché de quitter cette tentaculaire cité.

La veille, son intuition ne l’avait pas trompé. Ellya était en train d’invectiver des passants. Il avait tenté de la calmer, mais l’aide des deux accompagnateurs aurait été la bienvenue. En parlant d’eux, ils avaient mis beaucoup de temps à sortir le rejoindre. Et pour cause, ces derniers avaient dû ranger la pléthore de babioles sorties pour impressionner, consciemment ou non, Roxie. Et, cela prit moult temps pour que rien ne soit abimé.

Après un moment qui lui parut interminable, l’ambassadeur était parvenu à ramener son amie à la raison et de meilleurs sentiments.

Il avait appris plus tard, le soir dans la modeste auberge qu’ils avaient investie pour la nuit, qu’Ellya n’avait fait que se défendre. A sa manière, évidemment. Elle raconta que des curieux s’étaient étonnés de la présence étrange des yacks. Puis, les plus hardis et moins tolérants avaient commencé à bombarder les montures poilues de détritus divers, pour s'amuser disaient-ils. C’était à ce moment-là que la jeune femme était sortie. Elle avait donc réagi comme il se devait. Ca avait dégénéré lorsqu’en la voyant dans sa tenue dénudée certains lui avaient fait des propositions indécentes. Sans Tholème, il était très probable qu’elle en serait arrivée à en estourbir voire tuer les plus proches.

Le reste de la soirée avait donc été tendu. Suffisamment pour que Tiara et Asteh n’arborent pas leur éternel sourire moqueur. La seule priorité fut de trouver un logement. Rapidement cela fut fait.

Heureusement, la nuit avait dissipé les tensions de la veille. C’était donc une Ellya dans un état de haine affaibli qui se trouvait devant les portes de la ville attendant la venue de leur guide.

Près d’elle, Tholème patientait. Mais à sa manière. Se posant trop de questions. Tellement, qu’il commençait à transpirer malgré l’air frais matinal. De plus, il se triturait les mains, les tordant dans tous les sens. Il se demandait s’ils étaient bien aux bonnes portes, s’ils n’étaient pas en retard, si c’était le bon jour, et des tas d’autres questionnements inutiles.

Non loin, Tiara et Asteh s’occupaient des yacks les surveillant, eux et leur précieux chargement. Ils avaient entendu l’histoire de la Veles et ne tenaient aucunement que cela arrive à nouveau.

Au final, c’était un groupe dont la tension était palpable qui se tenait à la sortie de la ville observant tous les passants dans l’espoir d’y déceler leur guide tant attendu.

_______________________
L'amour peut tout donner, mais il peut aussi tout reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Aventurier de la guilde
Inconnu
Inconnu
avatar

Caractéristiques : Homme ou femme, régulier ou de passage, quand les têtes pensantes du "Cabanon" doivent sous-traiter, ils trouvent toujours quelqu'un ayant le bon profil.


MessageSujet: Re: Les portes de la Cité - En attendant le guide   Dim 15 Mai - 18:03

Post N°1
Rowel N°1


Rowel était d'humeur sombre. Beaucoup dirait qu'il était toujours comme cela, mais c'était faux. Ce n'est pas parce qu'il fuyait les imbéciles qu'il fallait l'étiqueter ainsi. Ca s'appelait avoir du caractère.
Sauf que voilà, il détestait quitter la capitale. Les voyages, les chemins, les arbres, très peu pour lui. Des rues pavées, des murs, des auberges, ça c'était des endroits civilisés où on pouvait vivre.
Libre aux paysans de vouloir chanter au clair de lune, mais lui, ça ne lui disait rien du tout.

Il regrettait presque de s'être pointé à la guilde...

Après, faut dire qu'on ne l'avait pas obligé à accepter. L'affaire était simple. Une bande de bouseux étrangers super riches voulaient des souvenirs et la guilde allait leur organiser une foire. Fallait bien reconnaitre que c'était une grande idée. Des coursiers étaient partis réunir les plus honnêtes revendeurs et les receleurs les plus sûrs et approvisionnés. Enfin, ça, c'était sa déduction personnelle.

Ça commençait à faire quelques temps qu'il bossait pour la guilde et il avait commencé à comprendre certaines choses. Et il avait aussi appris à la fermer. Ça payait bien et la fidélité lui permettait d'obtenir des missions mieux rémunérées.

Comme celle-ci.

5%.
Il toucherait 5% de tout ce que les étrangers achèteraient, plus le remboursement de ses frais de voyage. Et pour ça, il lui suffirait de les conduire au lieu de rendez-vous, et faire le lien avec les vendeurs, et, pour les moins respectables, être un gage de la bonne tenue des échanges.
Il devrait aussi valider la bonne conversion des pierres précieuses auprès du bijoutier qui serait amené sur place.
5% pour faire la nounou à des bouseux quelques jours… Fallait espérer qu'ils soient vraiment très riches.
A priori, la guilde prendrait 20% des ventes.
Fichtre.

Portes de la ville. Les voilà, immanquables. Avec leurs yacks, ils étaient visibles comme une verrue sur le fessier d'une princesse. Deux mâles et deux femelles. Et un état… Un autre que lui aurait pu leur balancer des pièces. Pas vraiment l'image de riches barbares.
Bah…

En bons marchands, ils ne regarderont que les pierres.

Comment ils s'appelaient déjà? Tounars… Tudachs… Tunachs, voilà, c'est ça, Tunachs.


C'est vous les Tunachs? Vous êtes prêts à partir? Alors en route.

Le voyage l'irritait déjà.


Dernière édition par Aventurier de la guilde le Dim 5 Juin - 21:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ahna
Maître de Jeu
avatar

Titre : Reine

Barbare Barbare


MessageSujet: Re: Les portes de la Cité - En attendant le guide   Jeu 19 Mai - 11:05

Post n°21
Délégation tunach n°16


L’attente se révéla longue. Trop longue. Surtout pour Ellya évidemment.

Seulement, ce ne fut qu’une impression. Impression créée par sa sombre humeur et son désir pressant de quitter cet endroit inhospitalier.

Si elle avait su cela avant son départ, jamais elle ne serait venue en Ilmengard. Mais, elle ne voyait pas l’avenir. Et, si par hasard, cela advenait, elle n’en tiendrait aucunement compte. Seuls des personnes non saines d’esprit en feraient cas. Cela signifiait-il qu’Ahna était dérangée mentalement, cette dernière lui ayant avouée dans le passé avoir de tels aperçus du futur ? Bah, peu importe ! C’est la reine, on peut tout pardonner aux grands de ce monde. Et de toute façon, elle s’en contrefichait.

Une question la fit quitter ses divagations. Elle se retint de justesse d’envoyer bouler le nouvel arrivant qui devait être leur guide. Et puis, zut !


« Non, c’est pas nous. On est des chiens déguisés en tunachs ! » lâcha-t-elle sèchement. « Evidemment qu’c’est nous ! Y’en a des masses des péquins qui s’baladent attifer comme nous ? Bah non ! » rajouta-t-elle vivement de crainte que l’homme la croit et parte les laissant en plan.
« Ellya ! » s’exclama Tholème outré. « Je vous prie d’excuser notre amie. Elle est d’humeur morose actuellement. Le mal du pays probablement. Justement, pour remédier à cela, partons de suite puisque vous nous le proposez. »

La Veles s’empêcha une nouvelle fois de répliquer méchamment. De toute façon, elle était incapable de répliquer gentiment. Mais, pourquoi se bridait-elle ainsi ? Ce n’était point dans ses habitudes. Cela l’inquiétait et la rendait d’humeur plus sombre encore.

Maigre consolation venant éclairer légèrement ce mauvais début de journée, elle remarqua que leur guide semblait très peu content de les accompagner. Cela fit même naître une esquisse de sourire mauvais sur son visage sévère.

Enfin, ils partirent tous. Le guide menait la marche tout naturellement. Un détail gênait quelque peu. Leur destination restait inconnue. Raison pour laquelle les deux accompagnateurs restèrent vigilants. L’ambassadeur se contentait de profiter du voyage n’ayant pas mieux à faire, même si ne pas savoir le dérangeait. Ellya s’en fichait. Elle ne désirait qu’une chose, partir.

N'y tenant plus, sa soif de curiosité reprenant le dessus, Tholème s'adressa à Rowel.


« Veuillez m’excuser, serait-il possible de connaître notre destination, monsieur… Oh, excusez-moi à nouveau, mais quel est votre nom ? Pour ma part, je me nomme Tholème, voici Ellya et nos deux autres compagnons sont Tiara et Asteh. »

_______________________
L'amour peut tout donner, mais il peut aussi tout reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Aventurier de la guilde
Inconnu
Inconnu
avatar

Caractéristiques : Homme ou femme, régulier ou de passage, quand les têtes pensantes du "Cabanon" doivent sous-traiter, ils trouvent toujours quelqu'un ayant le bon profil.


MessageSujet: Re: Les portes de la Cité - En attendant le guide   Dim 5 Juin - 21:30

Post N°2
Rowel N°2




En se retournant pour partir, Rowel grommela:

Oh, mais c'est qu'ils ont de l'humour en plus.

Il y eu une suite, mais elle fut inintelligible, ce qui était probablement un bien.

Le copain de l'humoriste se répandit en excuses.

Rien à foutre. Le voyage serait suffisamment long pour qu'il ne commence pas en s'arrêtant le temps d'accepter des excuses.

Le convoi se mit en branle dans son dos. Les deux derniers Tunachs semblaient plus intéressants que les deux "chefs". Ils la fermaient et faisaient avancer les montures. Voilà une bonne attitude, civilisée. Il était le guide, il ouvrait la marche. Eux suivaient. Ca se passait du besoin de l'ouvrir des choses simples comme ça.

Rowel sentit qu'il devait se calmer, prendre sur lui. Car sinon, il ne tiendrait pas jusqu'au bout sans exploser, et ça, ça n'irait pas. Il parait que la campagne possédait un fort pouvoir relaxant. Voilà, il respirerait profondément dans le calme de la nature.


« Veuillez m’excuser, serait-il possible de connaître notre destination, monsieur… Oh, excusez-moi à nouveau, mais quel est votre nom ? Pour ma part, je me nomme Tholème, voici Ellya et nos deux autres compagnons sont Tiara et Asteh. »

Gnééééééé!!!!!!!

Calme.


Row… Appelez-moi Row.

Sans se retourner, il continua:

A l'extrémité des plaines du Ponant, non loin des rives du Rutgard, sur les contreforts des premières montagnes. Quand on y sera, vous serez presque rentré chez vous.

Et moi reparti, continua-t-il. Pourquoi fallait-il que se soit aussi loin? La réponse, il la connaissait, bien sûr. Plus c'était loin sur leur parcours et plus le temps d'organiser la petite foire serait long. Mais fichtre et foutre… 5%... 5% se répéta-t-il.

Il jeta un rapide coup d'œil par-dessus son épaule.


Si vot' copine humoriste a le mal du pays, on va tenter de faire ça vite. J'espère qu'elle est plus douée pour la marche que pour faire de l'humour.

Revenir en haut Aller en bas
Ahna
Maître de Jeu
avatar

Titre : Reine

Barbare Barbare


MessageSujet: Re: Les portes de la Cité - En attendant le guide   Mer 22 Juin - 22:20

Post n°23
Délégation tunach n°17

Le guide ne sembla aucunement amical. Ce qui étrangement réjouit Ellya. Rencontrer une personne détestant aussi bien qu’elle était une nouvelle expérience. Une expérience enrichissante et intéressante. Pour un peu, elle aurait rigolé en tapant des mains. Seulement, ce n’était pas dans sa nature d’agir ainsi. Mais, elle aurait pu le faire, si elle était différente.

Tiara et Asteh, pour leur part, apprécièrent de suite l’homme malgré ses airs rustres. Tout simplement car ce dernier ne l’ouvrait pas inutilement et à tout bout de champ comme Tholème ou la Veles. Même si ces deux derniers le faisaient chacun de manière différente et pour des raisons diamétralement opposées.

Le copiste, désormais ambassadeur quasi-officiel de Tunachximal depuis le temps qu’il représentait le royaume en Ilmengard, pour sa part n’aimait pas le sombre homme. Professionnel, mais pas assez sociable à son goût. Ayant un certain talent pour les mots, principalement écrits et non verbaux il est vrai, il aimait pouvoir discuter avec autrui. Seulement, leur guide avait comme érigé un mur entre lui et les tunachs.

Pourtant, il entrevit une brèche et s’empressa de la forcer.


« Nous n’avons pas eu le bonheur de passer par l’endroit que nous allons visiter. C’est donc avec une joie nouvelle et une impatience contenue que nous attendons le moment où ce panorama enchanteur se fera jour à nos yeux. Mais, je subodore que par votre profession vous avez dû admirer moult paysages magnifiques et extraordinaires. Quelle belle passion que la votre ! »

Puis, une sorte d’alerte psychique sonna dans son esprit. Il se rendit compte avec horreur que les dernières paroles du guide pourraient attirer l’ire d’Ellya sur lui. Il était donc de son devoir de prévenir cette catastrophe.

« Ne vous inquiétez nullement pour cela, elle s’en sortira sans embûche. » fit Tholème d’une voix rendue rapide par le stress.

Mais, Ellya n’avait même pas écouté le guide. Donc, toute menace d’une explosion de haine était inexistante. Elle regarda même le copiste d’un air intrigué lorsqu’elle remarqua qu’il avait le visage tout rouge et le souffle coupé.

A part cela, le voyage continua calmement. Tellement que les deux accompagnateurs espérèrent qu’un incident advienne pour animer un peu la marche. N’importe quoi, même une attaque par des bandits de grands chemins.


_______________________
L'amour peut tout donner, mais il peut aussi tout reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les portes de la Cité - En attendant le guide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les portes de la Cité - En attendant le guide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: La Capitale Blanche :: La Cité :: Les Faubourgs-
Sauter vers: