AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 Isia, du duché d'Uzas

Aller en bas 
AuteurMessage
Isia
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 12-13 ans

Neutre Neutre

Plébéien : Journalier
Profession : Inconnue

Confession : Réformateur

Caractéristiques :
Fillette effacée qui se tient dans l'ombre de son bienfaiteur, elle affiche constamment un air doux et docile auquel s'ajoute bien souvent un sourire.



MessageSujet: Isia, du duché d'Uzas   Lun 6 Juin - 9:14

Nom : Isia

Classe : plébéien

Profession :

Alignement : neutre

Confession : réformateur (mais sans conviction)


BG :

La mémoire de la jeune fille ne garde rien des origines de sa naissance, seule son enfance dans les rue de la capitale Blanche et ce qui lui arriva ensuite y es consignée. Elle ne sait ni d'où elle vient ni qui sont ses parents et se demande encore comment elle a pu survivre. Surement quelque brigand l'aura t il aidé lorsqu'elle était encore trop jeune pour chaparder sa nourriture elle-même. Ou bien ses parents sont-ils morts ou l'ont abandonné lorsqu'elle se montra capable de courir dans les rues avec son pain volé dans la main. Il est heureux pour la fillette alors qu'elle est été trop jeune pour se retrouver sous la coupe d'un proxénète (mot dont elle n'aurait même pas connu la signification) ou attirer quelque autre convoitise. La petite Isia vivait au jour le jour sans se préoccuper de ce qui adviendrait l'instant suivant.
Elle vécu ainsi plusieurs années mais comme alors elle ne savait compter il lui est impossible d'en donner le nombre exact. Avait-elle six ou sept ans ce jour là ? Le jour où, alors qu'elle errait aux abord du marché, guettant un moment d'inattention de l'un ou de l'autre des marchands, elle se retrouva sur la route d'un jeune homme qui lui apparut tel un dieu dans ses habits si beaux et brillants. La fillette le regarda passer, hors elle n'était pas réellement sur sa route, plutôt sur celle d'un marchand de chevaux, particulièrement hautain et têtu, qui menait l'une de ses bêtes par la bride. Celui-ci l'avait interpellé pour lui dire de se pousser mais dans le bruit ambiant elle n'avait rien entendu et le marchand n'avait pas daigné s'arrêter il s'était contenté de la pousser brutalement sur le côté, ce qui la fit tomber et la foule s'écarta brusquement pour qu'elle ne les heurte pas. Ce brusque mouvement de foule effraya le cheval déjà nerveux de la présence d'autant de personne autour de lui et il se mit à ruer. La petite fille se retrouva sous les sabots de la bête qui lui fractura plusieurs fois la jambe et le bras. La douleur fut si intense qu'elle eut à peine le temps de hurler avant de s'évanouir.
A son réveil Isia se trouvait allongée dans un lit et se sentait bizarre. Sa langue pâteuse et sa peau... différente. Elle tenta de se redresser et ne put retenir un cri de douleur. Son bras lui faisait mal tout à coup. Alors apparut un homme dans l'encadrement de la porte. Il la força à se tenir tranquille et lui expliqua tout. Le duc d'Uzas et son fils l'avait ramassé après qu'on eut écarté le cheval et l'avait amené à lui pour qu'il la soigne. Il la rassura en lui disant qu'elle était en de bonnes mains et qu'il allait prendre soin d'elle comme on le lui avait demandé (et comme on le payait pour mais cela il le tut). A ses questions il répondit que sa langue était pâteuse à cause de l'anesthésiant qu'il lui avait fait respiré avant de remettre ses os en place et que sa peau était différente car on l'avait lavé. Le duc vint prendre de ses nouvelles le lendemain accompagné de son fils. Âmiaz resta auprès d'elle tandis que son père discutait avec le guérisseur. Il se présenta à elle et lui apprit que désormais elle viendrait vivre à Uzas avec eux.
"Où ça ? Mais pourquoi ?"
Son bienfaiteur éclata de rire devant sa stupeur et répondit qu'il en avait envie et qu'il en serrait donc ainsi. Et il en fut ainsi. Lorsqu'Isia fut en état d'être transportée, elle voyagea vers le duché qu'on lui destinait.
Si la jeune fille ne comprit jamais ce qui lui avait valut une telle destinée, elle l'accueillit cependant avec reconnaissance, énormément de reconnaissance, et presque autant d'appréhension.
Les premiers temps elle s'attendit à ce qu'on la chasse à tout instant puis ses craintes s'apaisèrent et elle put réellement prendre une place dans le domaine. Elle reçut une enseignement. on lui apprit à lire, à écrire et à compter. Elle se montra particulièrement douée pour cela. L'histoire et la géographie ne l'intéressèrent guère, une seule date restant gravée dans son esprit : celle de sa rencontre avec Âmiaz, aussi ne s'obstina-t-on pas à tenter de la lui apprendre. La botanique attira plus nettement son attention et comme Âmiaz apprenait alors les poisons et leurs antidotes elle même l'apprit également, demandant même à pousser plus loin l'apprentissage des remèdes et contre poisons (ce que le duc lui concéda avec bienveillance) ce qui lui permit d'avoir de bonnes bases de médecine. Le maniement des armes ne lui fut pas apprit mais Âmiaz lui apprit à monter à cheval. C'était un fabuleux professeur, et doué, contrairement à elle qui fit pourtant de son mieux pour lui faire plaisir. Et puis, au domaine, elle découvrit une nouvelle chose : la religion. On lui enseigna que Téléphane était un dieu bon et Persephon un démon du mal. Elle n'adopta cette religion que parce que tous y croyaient, mais elle même n'y portait pas un intérêt particulier, bien que si quelqu'un l'eut trouvé en train de réfléchir, il aurait été surprit de l'entendre parler seule car elle adresse alors souvent ses pensées à Téléphane afin de les clarifier.
Quelques années à peine après son arrivée au domaine, le duc mourut, ce qui ne fut pas sans lui causer de peine, bien qu'elle la cacha ne se sentant pas le droit de le pleurer.
Isia ne parvint a savoir quel rôle elle devait tenir dans la demeure, on la retrouva bien souvent en cuisine en train d'aider les cuisinières pour le repas et on lui dit alors que là n'était pas sa place, mais elle savait de manière sure qu'elle n'était pas héritière de quoi que ce fut. Là était toute la difficulté de sa position. La seule chose dont elle fut certain était l'affection toute particulière que lui portait Âmiaz avec qui elle passait beaucoup de temps malgré leur différence d'age, elle même l'adulait et au fil du temps son adulation se confirma. Si qui que ce soit attentait à la vie de son bienfaiteur elle mettrait toutes ses maigres forces dans l'entreprise de le venger. Elle le suit partout, où que le duc aille, Isia est du voyage.

caractère : Enfant de la rue, Isia possède un côté rebelle, s'il le faut elle sait dire non à l'autorité, mais la plupart du temps c'est une jeune fille douce et docile. Le fait d'avoir été recueilli par un tel homme l'a rendue obéissante et fort reconnaissance envers cette bonté. Entourée de gens important Isia ne s'affiche que lorsqu'on lui adresse directement la parole ou qu'Âmiaz le lui demande. C'est une jeune fille intelligente même si elle reste ignorante de certaines chose de par ses origines.

apparence : Sous la crasse que l'on nettoya ce fameux jour, on découvrit une chevelure rousse qu'elle même ne connaissait pas à l'époque, depuis elle les coiffe soigneusement comme on le lui a apprit. elle les préfère court et retenu par un bandeau pour ne pas les avoir devant ses yeux verts pâles. Elle affiche un air aimable et doux, bien souvent illuminé par un sourire. N'étant pas bien grande de par son âge, on ne la remarque pas toujours (cela changera surement lorsqu'elle grandira).

age : 12-13 ans

Voilà c'est un peu long, j'espère n'avoir rien oublié, je me suis relue plusieurs fois mais il y a tellement de détails. Pour la classe et la profession j'ignore quoi mettre.


Dernière édition par Isia le Jeu 12 Avr - 13:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane
Autorité Suprême
avatar


MessageSujet: Re: Isia, du duché d'Uzas   Lun 6 Juin - 20:27

Fiche validée !

Rien n'est jamais trop long quand c'est bon. Nous n'attachons pas d'importance à la longueur, ni maximum ni minimum, l'important étant que la qualité et le plaisir du joueur soient au rendez-vous.

Et pour la qualité, aucun doute, elle est bien présente. J'aime autant ton style que l'histoire que tu développes.

Juste une petite confusion: le terme Schismatique en Ilmengard est politique. Il désigne les partisans de l'ArchiPrince, opposants des Légitimistes qui soutiennent l'Empereur. Folhardeur est donc un "ennemi" de l'Empire officiel.

D'un point de vue religieux, Âmiaz est un Réformateur (équivalent des protestants), ce qui le place là aussi dans le camp de l'opposition puisque les Réformateurs mettent en cause la hiérarchie ecclésiastique établie par l'Empereur.

Donc, si tu souhaitais te faire bien voir du souverain, tu as choisi le mauvais cheval.^^ Mais rien n'est figé dans ce monde et tu peux choisir ta voie personnelle dans un sens ou dans l'autre.

Pour ce qui concerne ta classe, ton BG te place parmi les Plébéiens. En revanche, je dois bien reconnaître qu'il manque une profession qui te correspondrait. N'hésite pas à nous en proposer une que nous nous ferons un plaisir d'adopter.

Et pour conclure, je ne dirais qu'une chose: Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: Isia, du duché d'Uzas   Lun 6 Juin - 20:39

Bienvenue!

ça fait plaisir de pouvoir te lire. Smile

Pour la profession, ça me fait penser à Cahaya (héritière), sauf que c'est dans la classe des aristocrates. Mais quelque part, ton BG illustre bien que le personnage est coincée entre deux classes.

Sinon, Lulyane, il manque un "c" dans la description de la classe des aristocrates. Wink

Ah oui, concernant la religion où il y a eu confusion, vu le BG là aussi, notre nouvelle amie semble gemellite, parlant à Téléphane et le considérant comme la déité bonne du Panthéon. De toute, Amiaz ne semble pas du genre fanatique religieux. Wink

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Isia
Célèbre
Célèbre
avatar

Age : 12-13 ans

Neutre Neutre

Plébéien : Journalier
Profession : Inconnue

Confession : Réformateur

Caractéristiques :
Fillette effacée qui se tient dans l'ombre de son bienfaiteur, elle affiche constamment un air doux et docile auquel s'ajoute bien souvent un sourire.



MessageSujet: Re: Isia, du duché d'Uzas   Mar 7 Juin - 2:57

Voilà j'ai corrigé ça.

Pour ce qui est de plaire au souverain, je crois qu'Isia s'en fiche royalement c'est sur qu'elle a apprit qu'il y en avait un et qu'ils étaient pas dans le même camps mais pour elle le meilleur camp c'est celui d'Âmiaz Razz

Bon alors... j'entame direct les hostilités dans le sujet de la quête ou bien de dois faire un détour avant ? (je n'ai rien trouvé concernant les premiers posts mais peut-être suis-je passée à côté)

Et pour finir : merci ! (à tous les deux bien sur pour le "bienvenue" et tous les messages échangés pour caser mon personnage)
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: Isia, du duché d'Uzas   Mar 7 Juin - 15:52

Tu recherches quoi quand tu parles de premiers posts?

Car je pense avoir quelques liens à te refiler. ^_^

_______________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isia, du duché d'Uzas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isia, du duché d'Uzas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Personnages :: Les Personnages :: Les Personnages Libres-
Sauter vers: