AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 [QL: Pérégrinations ] Pérégrinations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Inclassable
Profession : Touche à Tout

Confession : Pas la moindre


MessageSujet: [QL: Pérégrinations ] Pérégrinations    Ven 2 Sep - 9:14

Post N°1


Assis au pied d’un arbre, avant-bras posés sur ses genoux, il regarde Compagnere, son jeune hongre à la robe noire. Son œil serein, intelligent, apaise Tristan. Une citation de Dalnor Cannud traverse l’esprit du voyageur :

Dans ce vaste monde, où pourrait-on trouver
quelqu’un qui soit noble mais sans orgueil,
amical sans être envieux, beau sans vanité ?
Ici, se retrouvent liés la grâce et la puissance musculaire, la force et la gentillesse.
Il sert sans être servile,
il a combattu sans animosité.
Rien n’est plus puissant et moins violent,
plus rapide et plus patient.


Le règne animal l’a toujours fasciné, qui sommes-nous pour le traiter en inférieur ? Nous possédons la conscience et la résistance, soit, l’éléphant possède flair et puissance, le gorille force et agilité, le faucon doré une acuité visuelle et une vitesse en vol incroyables. Tout un chacun jouit des dons offerts par la Création, excelle dans certains domaines, mais aucun ne surpasse les autres sur tous les plans, pas même les hommes, loin s’en faut. Pourtant une question subsiste, Il a pu lire et entendre : « L’homme n’est qu’un animal de plus, mais le seul doué d’un égo à satisfaire, c’est pourquoi il se croit différent de ses amis quadripèdes. » ; « L’homme n’a rien d’un animal, il incarne un troisième règne à lui tout seul, le règne de la conscience. » ; « Ceux qui affirment que les hommes ne sont rien de plus que des animaux ont tord, mais les autres, qui avancent que nous n’avons rien de commun avec les animaux ne sont pas plus raisonnables. »

Qui sommes-nous alors ? Pour Tristan, nous sommes surtout des êtres de manque, les seuls à voir le jour avec un si grand vide en nous, dépossédés de nos instincts au profit de la conscience, nous naissons complétement nus, très vulnérables mais potentiellement redoutables, car en perpétuelle édification, constamment ouverts à de nouveaux moyens de parvenir à nos fins. Là où d’autres créatures seront corsetés dans leurs instincts, dotés de fondations solides et armés dès leur naissance, nous seront une créature de très peu de substance à l’origine, épaulée de notre seule conscience, une alliée de taille en vérité qui nous permettra de jouir d’une liberté qu’aucun autre être vivant du monde connu ne peut envisager. Selon-lui, deux différences fondamentales distinguent les hommes et le règne animal, la première tient en un mot : liberté. Car nous l’incarnons de tout notre être et Tristan refuse de croire que nous n’avons pas le choix, nous avons toujours le choix. La seconde, très personnelle, tient à notre nature. Si chez les animaux nous trouvons des prédateurs, chez les hommes nous ne trouvons que des parasites. Tristan ne nous voit pas comme l’ultime prédateur, nous sommes incapables d’exploiter durablement une terre, nous la violons, tirons tout ce qu’on peut en tirer, et puis on va ailleurs. L’homme est le suprême parasite, doté d’une intelligence qui lui permet une adaptation à tous les milieux, et vu sa taille, il n’a qu’une cible : la terre elle-même.

Pourtant nous n'avons pas toujours été ce que nous sommes aujourd'hui et ce fut une longue dégénérescence. Certains hommes ont été épargnés, Tristan n'en doute pas une seconde puisqu'il fait partie de ceux-là. Ainsi, y aurait-t-il un salut possible pour son espèce ? Encore faudrait-il que lui et ses pairs soient véritablement de la même espèce que les autres, ce dont il doute de plus en plus fort.


Dernière édition par Tristan le Jeu 8 Sep - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tristan
Inconnu
Inconnu
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Inclassable
Profession : Touche à Tout

Confession : Pas la moindre


MessageSujet: Re: [QL: Pérégrinations ] Pérégrinations    Sam 3 Sep - 12:37

Progressant au pas sous la frondaison, Tristan s’emplit les poumons et l’âme de bonnes choses, confiant toutes les questions de rythme à sa monture. Dorénavant, il évitera les auberges et optera pour le camp.

Près d’une heure qu’il avance vers l’est, il capte un mouvement dans les fourrés proches, c’est lourd, ça se déplace vite, c’est du gibier. Aussitôt il mobilise les hanches de Compagnere et démarre au galop. Il dégaine l’une de ses arbalètes, s’envole au-dessus d’un tronc renversé et aperçoit le cochon sauvage. Tristan demande plus de vitesse, il l’obtient, se rapproche, tire, tue.

Le feu crépite dans ses yeux et se charge de rôtir la viande. Dans le cochon, tout est bon, n’empêche que Tristan se contentera du meilleur, à savoir le filet mignon. Compagnere étanche sa soif à la rivière, il n’est pas attaché car c'est inutile, il reconnaît Tristan comme son guide, il s’appuie sur lui, confiant. Tristan se laisse choir en arrière, dans l’herbe, le ventre plein. Il adore cet instant, ce relâchement , gosier saturé. Mains derrière la nuque, il observe la lente course des nuages. Il pense aux citadins, ces rats des rues qui ne savent presque plus rien faire par eux-même, qui s’oublient dans la recherche permanente de plus de confort et se rendent esclaves de leurs propres existences. Et puis vient le moment de reprendre la route.

Il établira son camp au crépuscule, trois heures plus tard, lorsqu’il apercevra les toits d’un village à l’horizon.
Revenir en haut Aller en bas
 
[QL: Pérégrinations ] Pérégrinations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Provinces :: La Côte d'Emeraude :: Allendry-
Sauter vers: