AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 Cours de géographie tunach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahna
Maître de Jeu
avatar

Titre : Reine

Barbare Barbare


MessageSujet: Cours de géographie tunach   Lun 6 Sep - 1:56

« Silence ! »

L’auditorium accueillit enfin le silence tant désiré. L’hémicycle était occupé par de nombreuses jeunes gens de la noblesse. En bas, le centre d’intérêt de ce public, un homme. Jeune, d’à peine une dizaine d’années leur aîné. Le visage rasé de près, laissant voir son mécontentement et son air sévère et pincé.

« Vous êtes ici pour suivre mon cours sur la Géographie des Lointaines Contrées. Aujourd’hui, je vous parlerais de Tunachximal. Cette contrée que certains parmi vous pourraient trouver charmante, exotique et pittoresque n’est en réalité peuplée que d’un ramassis de mécréants.
Tout d’abord, ils prétendent vénérer une pléthore de supposés dieux et déesses. Or, les seuls vrais dieux sont Téléphane et Perséphon. De plus, comment peuvent-ils croire qu’une femme puisse être un dieu, ou une déesse comme il l’appelle ? Qu’elle puisse être l’égal d’un homme ? »

Une grimace de dégoût déforma son visage déjà ravagé par le mépris qu’il affichait en permanence.

« Monsieur ? » demanda une jeune fille en se levant.
« Oui ! » grogna-t-il agacé par l’interruption.
« Comment êtes-vous sûr que le panthéon tunachximal n’existe pas ? »
« Vous êtes ici pour suivre un cours de théologie ou de géographie ? »
« Mais… »
« Suffit ! Et, on utilise tunach pour parler de ce qui qualifie ce peuple. Non pas ce barbarisme que vous venez de créer. »

La brune se rassit en cachant son visage rougissant et la larme coulant le long de sa joue. Le professeur arborait un sourire victorieux, carnassier, mauvais.

« Reprenons ! Ce pays, bien qu’employé ce terme pour désigner les terres occupées par cette engeance me répugne, se situe à l’Ouest de notre glorieuse contrée qu’est Ilmengard. Tunachximal est une région inhospitalière située dans les montagnes à l’ouest de Monriyan et de Vusgrod. »

L’enseignant fouilla dans le fatras qu’il avait amené, sous le regard amusé des élèves, et en sortit un étui en cuir sombre et en mauvais état. De cet objet, il en sortit une carte rudimentaire. Il daigna faire un effort et monta pour la confier à l’élève le plus proche, un jeune homme lui ressemblant quelques années et la rancœur en moins.



« Comme vous pouvez le voir, ou comme vous le verrez pour ceux qui n’ont pas encore posé leurs yeux sur cette carte, l’ouvrage est d’une qualité plus que médiocre à la hauteur du territoire qu’elle représente. »

Il patienta raide comme un piquet, sans sourciller, que tout le monde ait vu la carte avant de poursuivre. Il ne voulait en aucun cas faire des explications alors que certains seraient déconcentrés. Enfin, il put reprendre la carte et le cours.

« Donc, Tunachximal est divisée en trois régions.
Deux, l’ouest et l’est, sont à flancs de montagnes dont les sommets culminent à plus de cinq milles mètres. Elles sont parsemées de petits groupements de fermes. Seuls, un ou deux villages sortent du lot et peuvent être comparés à nos plus petites communautés rurales. De plus, à ma grande honte, je dois avouer que le territoire occidental m’est inconnu car aucun explorateur ilmengarde ne s’y est aventuré.
La région centrale est la plus peuplée et la plus riche du royaume. Il s’agit d’une immense vallée coincée entre la chaîne montagneuse s’étant divisée en deux. Au sud, un grand lac occupe une large portion de cette vallée. Sous ce lac, les terres sont interdites. Les tunachs ont de futiles et stupides superstitions et considèrent cette portion de leur territoire comme étant tabou. Au nord se trouve les villes les plus somptueuses de ces paysans, mais elles n’atteignent pas le centième de la splendeur de nos villes. »

L’homme avait les bras dans le dos, croisés, et marchait de long en large sur son estrade en pierre polie.

« Ce pays, outre le fait d’être situé dans les montagnes est aussi envahi par la forêt. Les arbres poussant là-bas sont l’une des rares raisons qui pousse notre pays à s’intéresser à eux. Ils servent principalement à la construction de notre flotte régnant sur les flots de ce monde. Une autre raison est la profusion de métaux et minéraux qu’ils tirent des montagnes. Le fer pour les armes et les outils, l’or et l’argent pour la monnaie et les bijoux, ainsi que les diamants, les émeraudes, les saphirs ou les rubis pour les parures de nos femmes. En échange, nous leur offrons la nourriture qu’ils n’arrivent pas à produire en quantité suffisante malgré la quantité impressionnante de terres cultivées et de bêtes dressées qu’ils ont. Mais, c’est à cause de tous les stupides et inutiles sacrifices qu’ils font à leurs faux dieux. »

Le maître poussa un soupir suffisant. Il était fier de lui, d’être né en Ilmengard et non dans cette contrée arriérée. Seulement, sa profession demandait qu’il en parle. Aussi s’en acquittait-il, mais avec la plus mauvaise volonté possible.

« Bien, la leçon est enfin terminée pour aujourd’hui. Vous pouvez retourner chez vous. Nous nous reverrons demain. »

Un par un, deux par deux voire davantage, toutes les personnes présentes quittèrent les lieux. Des activités plus importantes les attendaient. Et, après un tel cours, ils se pressaient pour aller les effectuer.

Cours de géographie simplifiée sur Tunachximal par le Professeur Kobajy

_______________________
L'amour peut tout donner, mais il peut aussi tout reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de géographie tunach
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Au Delà des Frontières :: Les Domaines Barbares :: Tunachximal-
Sauter vers: