AccueilPartenairesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Forum vivant?
Sam 8 Mar - 18:38 par Isia

» Draupadi reine des Sindals (en construction)
Lun 29 Juil - 14:28 par Draupadi

» Départ du site
Mar 11 Sep - 1:30 par Achmed

» tout, rien et commentaire
Ven 7 Sep - 21:07 par Frère Pierre-Ami

» Médecin en vadrouille cherche poste vaquant
Sam 18 Aoû - 2:11 par Achmed

» Un peu de pub pour le forum?
Mar 26 Juin - 12:27 par Esenheim

» Esenheim Ehli
Lun 25 Juin - 20:29 par Esenheim

» De mon absence
Lun 25 Juin - 18:08 par Averroès Ibn Rochd

» Errance et vagabondage
Mar 19 Juin - 9:26 par Abeléne

» [QL : L'Odyssée du Désert] 2 - Castel d'Uzas
Mar 5 Juin - 0:40 par Katerina

Votez pour nous !
Un petit clic et un petit vote ! Vous pouvez laisser un commentaire si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire.
Merci !




Annuaire forum RPG


Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Création du Personnage

Pour créer un personnage de toute pièce, il vous faut d'abord choisir sa nature.

Si vous optez pour un personnage libre, il vous faudra ensuite choisir sa classe et sa profession.

Pour les autres types, il vous faudra vous diriger vers le choix d'un fief ou d'un domaine barbare.

Enfin, l'avatar, imposé parmi une liste pour les seigneurs Ilmengardes et Barbares, au choix pour les personnages libres.

Vous pouvez également prendre l'un des personnages listés suivant, orphelins de leurs précédents propriétaires et ne demandant qu'à poursuivre l'aventure à vos cotés.

Vous avez d'abord deux seigneurs de l'empire, actuellement neutres, mais pour lesquels nous vous demanderons de choisir une faction:
Merunna von Waldburg
Elrick Von Kassel

Deux fiers barbares:
Tupolev
Theodric

Et enfin deux personnages libres:
Joran Tebryn
Cirdan, le repenti

Nos partenaires préférés










Partagez | 
 

 La découverte du refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: La découverte du refuge   Dim 12 Sep - 14:42

Post N°1


Arrow PrécedemmentArrow

Cher lecteur,
Après que jimz eut convaincu Daneel de le suivre, ils voyagèrent jusqu'au refuge. Là, à travers les monts, Daneel découvrit son nouveau chez lui, sous les explications documentées de Jimz. Si vous voyagez jusqu'en ces terres, vous aussi vous rencontrerez les mêmes paysages, et vous aussi de voix vous manquerez quand au sommet du dernier col vous vous tiendrez.
Je couche ce récit sur cette page parce que je crois que tout nouvel arrivant doit savoir certaines choses sur ce lieu.

Notre histoire.
De Jimz

Texte disponible au portique d'entrée sous la garde de Hurtour.



Jimz et Daneel chevauchaient depuis quelques jours à présent dans les montages au nord du septentrion, c’est région qui marquait la fin de l’empire et le début de terres plus inconnues. L’air était frais, mais pas froid malgré l’altitude. Mais nul doute qu’en hiver, la neige portée par un vent en bourrasque devait rendre ce lieu mortel même pour qui connaissait la région.
Jimz lui avait assuré qu’ils arriveraient à destination vers le milieu de la journée. Pour passer les quelques heures qui restaient, Daneel questionna son guide sur lui plus que sur le mystérieux point d’arrivée.


Alors, vous êtes moine c’est bien ça ?

Avec son poitrail large, sa barbe et ses cheveux hirsute, Jimz ressemblait plus à un ivrogne, un bucheron ou encore à un quelconque marchand, ses vêtements luxueux attestant d’un certain niveau de vie. En tout cas, Daneel ne l’imaginait pas vraiment cloitré dans un monastère à louer un quelconque dieu en buvant de l’eau claire.

Pas vraiment. Du moins, pas comme tu l’imagines. Je recherche la connaissance et dans notre bel empire ravagé, le seul moyen de se cultiver passe par le clergé. Néanmoins, je suis plus un théologien et un philosophe qu’un moine de formation, et, aux impôts, je donne la fonction d’Erudit. Bien qu’appartenant à la caste du clergé, j’en suis donc à la limite. Je peux étudier parmi eux et les aider pour certaines tâches, mais leur ordre ne m’aidera pas s’il m’arrive des bricoles, pas plus qu’il ne financera mes recherches. Mais il faut avouer que l’enfant que j’étais leur doit beaucoup.

On raconte que nos deux monarques sont nés, par un caprice du destin, au même moment et que, ne pouvant céder ce qu’ils estimaient leur, ils s’opposent depuis la mort de leur père. Je suis un enfant de cette époque. Il y a 35 ans, soit 5 années après que le Grand Sardenor ne rendit son dernier soupir, je naquis. Très vite, je me tournais vers les lettres et là, je côtoyais mes ainés qui eux, avaient connus le règne de Sardenor et la paix qui allait avec. Je les écoutais et je me rendais compte de ce que nous perdions. Et, plutôt que de pleurer, je décidais, parce que j’étais encore à l’aube de ma vie, que je ne resterai pas inactif face à cela. Et aujourd’hui, après toutes ces années, je vais enfin pouvoir lancer ce que j’ai passé trois décennies à construire. Patiente un peu, quand nous serons au sommet de ce col là bas, et que la vue te coupera le souffle, je continuerai mon histoire.




Dernière édition par Daneel le Ven 8 Avr - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: La découverte du refuge   Dim 12 Sep - 18:42

Post N°2



Et enfin, ils parvinrent aux sommets et comme prévu Daneel en resta sans voix.

Et pour cause.

En contrebas, dans une vallée boisée envahie par la brume se dressait une antique cité, d’un style architectural inconnu. Même de si loin, ses dimensions impressionnaient, mais elles n’étaient rien en comparaison du bâtiment trônant à son sommet, véritable Léviathan de l’urbanisme dominant l’ensemble de sa masse.

Tandis que son compagnon regardait leur destination, Jimz parla.



Le refuge.
Cité légendaire décrite dans de vieux mythes, centre de quelques histoires que les nomades se racontent au coin du feu. D’aucuns la pensaient imaginaire, quelques sages la croyaient détruite ou appartenant à quelques continents lointains. Mais après moult recherches et recoupements, j’ai compris comment un glacier avait fini par rendre son accès impossible il y a bien des siècles.

Déjà à l’époque, la cité était abandonnée mais des voyageurs payaient cher pour venir la voir, la visiter. Puis, lors d’une courte période glaciaire, son accès fut impossible. Parce que des téméraires voulurent y aller quand même, elle fut déclarée hantée, ou maudite. Certains ont pu tout de même y accéder, et leurs squelettes témoignent qu’ils s’y sont retrouvés bloqués par les éléments.

La période glaciaire continua et la cité fut totalement inaccessible. Les populations proches elles-mêmes migrèrent vers des climats plus cléments. Puis, le redoux revient et le glacier finit par fondre. La cité ouvrait à nouveau ses portes. Sauf que plus personne ne savait qu’elle était là.

Il y a à présent une année, j’ai franchi le pont que tu vois là bas et j’ai arpenté le premier cercle de maisons. J’ai forgé une clef pour passer à l’étage supérieur et j’ai résolu l’énigme déverrouillant le bâtiment. J’ai ensuite fait mienne cette cité, j’y ai invité des gens de confiance, puis je t’ai cherché.

A présent, nous allons pouvoir commencer.

Viens, allons-y.



Dernière édition par Daneel le Ven 8 Avr - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daneel
Conseiller des Joueurs
avatar

Neutre Neutre

Guerrier : Milicien
Profession : Mercenaire

Equipement Particulier : Olivier nain


MessageSujet: Re: La découverte du refuge   Dim 19 Sep - 19:26

Post N°3


Daneel avait suivi Jimz jusqu’aux contreforts de la ville, l’avait suivi alors qu’il traversait le pont, le présentant à Hurtour, le garde. Ils avaient alors été tout droit à travers la ville basse, puis la ville haute, pour enfin tomber sur le bâtiment.
Jimz lui expliqua en chemin que certaines légendes disaient cette construction l’œuvre de géants. Il faut dire qu’elle était impressionnante. Sa porte principale devait faire cinq mètres de haut pour sept ou huit de large. Son guide lui expliqua que toutes étaient de ce gabarit, du moins toutes celles donnant sur des pièces importantes. Pièces qui, en taille, étaient en proportion avec leurs accès. Et il y avait, à coté de ça, tout un réseau à échelle humaine.
Sur l’histoire de cette ville, il y avait grosso modo deux théories selon les légendes que l’on écoutait.
Le bâtiment qu’ils regardaient était plus vieux que le reste de la ville, il pouvait donc s’agir de la demeure d’un chef, dieu, géant autour duquel vivaient ses domestiques, esclaves, etc.
L’autre théorie voulait que des hommes se soient installés alors que le bâtiment ait déjà été laissé à l’abandon.

Jimz ne savait pas si l’une de ses théories était la bonne, la ville étant déserte lors de sa redécouverte quelques siècles auparavant. Il pourrait même s’agir d’une construction humaine, guère différente d’une cathédrale. Restait que cette hypothèse n’expliquait pas totalement le fait que ce monument soit le plus ancien des environs.

Ils entrèrent. La salle était immense et vide. Ils la traversèrent, puis une autre, et encore une autre, les grandes portes restaient ouvertes. Daneel vis plusieurs petites percer les murs ici où là de taille plus normale.



Et voici le centre de nos futures activités. Je peux à présent t’en dire plus.
Vois cette place vide, je rêve d’un temps où les murs craqueront sous le poids des livres, des statues, des tableaux. Notre pays ne connait pas la paix, ni un âge d’or. La culture, le savoir, tout ça est bien loin des préoccupations des peuples. Et je ne te parle pas de l’intérêt que nous portons aux pays que nous appelons Barbares, et qui pourtant, ont, eux aussi des savants, des philosophes.

Je souhaite que ce lieu devienne un refuge, un centre du savoir, un lieu regroupant des connaissances et des connaisseurs. Musique, histoire, mathématiques, littérature… Nous avons la place, toute la place que l’on veut. Nous avons une ville et le plus grand bâtiment connu à remplir selon notre bon vouloir, alors, je veux voir grand!

Peut être un jour, qui sait, certains puissants paieront pour accéder à ce savoir, notre enseignement. Peut être certains érudits traverseront un monde pour venir consulter nos documents.
Mais pour cela, j’ai besoin d’aide. Je possède des connaissances vastes, et j’ai soif d’en apprendre plus, mais il y aura un aspect terrain non négligeable. Nous n’amasserons pas autant comme cela, sans efforts. Il faudra aussi que dans un premier temps, nous fassions attention à ne pas trop attirer l’attention sur nous.

Si cela te convient, parcours les lieux autant que tu veux, et, quand tu seras prêt, reviens me voir je te dirais la politique et les priorités que je compte instaurer, nous en débattrons ensemble.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La découverte du refuge   

Revenir en haut Aller en bas
 
La découverte du refuge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ilmengard :: Les Provinces :: Le Septentrion :: Bredgrof :: Le Refuge-
Sauter vers: